La pandémie de COVID-19 a forcé le personnel enseignant du Québec à revoir les stratégies pédagogiques traditionnelles quand la formation à distance s’est imposée

Les salles de classe sont devenues virtuelles grâce aux technologies numériques, amenant enseignantes et enseignants à expérimenter de nouvelles approches « en temps réel ».

Cette réalité, maintenant incontournable, invite à réaliser une synthèse des connaissances sur les pratiques pédagogiques appuyées par le numérique qui sont à privilégier, d’une part, pour mieux répondre aux besoins des élèves et, d’autre part, pour favoriser leur persévérance et leur réussite éducative. Cependant, au-delà de cet axe central qui porte sur l’élève, il importe également de considérer l’apport du numérique en éducation dans une perspective tant institutionnelle qu’organisationnelle afin de dégager les éléments pouvant expliquer leur adoption et leur utilisation en milieu scolaire.

Sur le plan institutionnel, soit dans le système d’enseignement supérieur chargé de former le personnel enseignant, quelles activités offertes au cours de leur formation initiale intègrent le numérique? Quels en ont les objets et indicateurs d’évaluation? En ce qui concerne le plan organisationnel, soit dans l’établissement même où œuvre le personnel enseignant, quelles modalités de formation continue portant sur le numérique sont proposées? Quelles en sont les incidences? Quel soutien leur est-il offert? Finalement, comment se concrétise le leadership stratégique de la direction dans ce contexte?


Chercheuse principale

Nancy Lauzon, Université de Sherbrooke

Résumé

Rapport de recherche

Annexes 1, 2, 3, 4, 5

Appel de propositions

Dépôt du rapport de recherche : mars 2022