Année de concours : 
2022-2023

Date limite (avis ou lettre d'intention) : 
8 mars 2022 à 16h00 (EST)

Date limite (demande) : 
28 juin 2022 à 16h00 (EST)

Annonce des résultats : 
Fin de l'année 2022

Montant : 
75 000 $CAD par année

Durée du financement : 
Maximum de 3 ans non renouvelable

Partenariat

Les partenaires du réseau NEURON

À noter

Les informations fournies dans cette annonce préliminaire sont indicatives, peuvent faire l’objet de modifications et ne sont pas juridiquement contraignantes pour les organismes de financement. Des organismes de financement supplémentaires pourraient se joindre à l’appel avant la publication officielle.

Les candidats intéressés sont encouragés à établir des contacts scientifiques avec des partenaires potentiels du consortium de projet pour les candidatures.
Les informations finales sur l’appel sont maintenant disponibles sur le site Web de NEURON depuis le 7 janvier 2022.

Les partenaires du réseau ERA-NET NEURON, dont fait partie le Fonds de recherche du Québec – Santé (FRQS) lancent un appel à projets collaboratifs afin de soutenir des recherches internationales dans le domaine des neurosciences.

“Maladies cérébrovasculaires, y compris le dysfonctionnement des petits vaisseaux et de la barrière cérébrale”

L’objectif de l’appel est de faciliter des projets de recherche multinationaux et collaboratifs qui aborderont d’importantes questions translationnelles dans les domaines de l’accident vasculaire cérébral et d’autres maladies cérébrovasculaires, notamment la maladie des petits vaisseaux (‘’CSVD’’) et le dysfonctionnement des barrières cérébrales.

‘’CSVD’’ est un trouble chronique et progressif des microvaisseaux cérébraux. Les mécanismes physiopathologiques de la maladie des petits vaisseaux sont largement inconnus et le diagnostic intervient fréquemment à des stades avancés de la maladie.

Les barrières cérébrales (barrière hémato-encéphalique mais aussi arachnoïdienne, leptoméningée, lymphatique, glymphatique, plexus choroïde, barrières de liquide endothélial et céphalo-rachidien) sont des structures morphologiques et physiologiques dynamiques séparant le parenchyme cérébral du circuit sanguin environnant. Leur fonction principale est de protéger le système nerveux de l’exposition directe au milieu en constante évolution dans la circulation sanguine ainsi qu’aux agents toxiques ou infectieux. Les changements dans la perméabilité ou l’intégrité des barrières cérébrales sont de plus en plus reconnus comme des contributeurs importants aux maladies cérébrovasculaires, y compris les accidents vasculaires cérébraux. La fonction et les interactions des différents composants des barrières cérébrales sont largement inconnues. En conséquence, les mécanismes physiopathologiques conduisant à leur dysfonctionnement dans le cadre des maladies cérébrovasculaires sont à ce jour mal décrits.

Le présent appel vise à financer la recherche préclinique et clinique portant sur la physiopathologie et les développements thérapeutiques des accidents vasculaires cérébraux et d’autres maladies cérébrovasculaires. Les propositions concernant la maladie des petits vaisseaux (‘’CSVD’’) et le dysfonctionnement des barrières cérébrales aux maladies cérébrovasculaires sont encouragées. Les domaines de recherche peuvent couvrir un large éventail d’aspects associés aux maladies cérébrovasculaires, tels que les mécanismes génétiques, épigénétiques et moléculaires de la maladie. Les processus neuro-inflammatoires jouent souvent un rôle important dans les maladies cérébrovasculaires et sont inclus dans l’appel. Le développement d’approches préventives, diagnostiques ou thérapeutiques comprenant des études pharmacologiques (par exemple sur l’identification de cibles médicamenteuses) et des développements technologiques basés sur des mécanismes physiopathologiques font partie du champ d’application de l’appel.

L’appel acceptera des propositions de recherche allant de la compréhension des mécanismes de base des maladies cérébrovasculaires et des dysfonctionnements des barrières cérébrales aux études cliniques de validation de principe chez l’homme1.

Les agences de financement partenaires de NEURON souhaitent notamment favoriser les travaux pluridisciplinaires et les propositions de recherche translationnelle alliant approches fondamentales, cliniques et/ou technologiques. Les consortiums doivent soumettre des idées nouvelles et ambitieuses qui ne peuvent être réalisées que par la collaboration complémentaire entre les partenaires.

Les propositions de recherche doivent couvrir au moins l’un des domaines suivants :

a) Recherche fondamentale portant sur la pathogenèse, l’étiologie, la progression, le traitement et la prévention des maladies cérébrovasculaires, y compris la maladie des petits vaisseaux, ainsi que la recherche fondamentale pour élucider le rôle des barrières cérébrales sur les maladies cérébrovasculaires. Cela peut inclure le développement de ressources et de technologies innovantes ou partagées, y compris des outils informatiques et statistiques, considérés comme pertinents dans le contexte de cet appel.

b) Recherche clinique pour développer de nouvelles stratégies de prévention (y compris la prévention secondaire), de diagnostic, de stratification des patients, de thérapie et/ou de réadaptation pour les maladies cérébrovasculaires

Les candidats doivent démontrer qu’ils possèdent l’expertise et la gamme de compétences requises pour mener l’étude, y compris les collaborations déjà établies.

La valeur translationnelle de la maladie humaine doit être clairement prise en compte dans les propositions. S’il est utilisé, le choix du modèle animal doit être justifié dans le contexte de la pathologie humaine. Le développement de nouveaux modèles animaux ou cellulaires n’est autorisé que si un modèle approprié n’est pas disponible et doit être justifié.

Les études cliniques sont éligibles jusqu’au point de preuve de concept. Les études cliniques multimodales et multicentriques sont fortement encouragées. La mise en place de grandes cohortes de patients ne sera pas financée par NEURON, mais l’utilisation de cohortes existantes, de banques de cerveaux et l’exploitation d’ensembles de données existants sont éligibles. Un accès approprié à des populations de patients pertinentes et bien caractérisées ou à des collections de biomatériaux appropriées doit être démontré. La proposition doit décrire les plans visant à rendre les données disponibles pour la recherche et les communautés cliniques. Le cas échéant, il est recommandé de contacter les infrastructures européennes appropriées dès le début de la planification des projets, les éléments suivants sont potentiellement intéressants pour les candidats à cet appel : EATRIS-ERIC (axé sur la médecine translationnelle), BBMRI-ERIC (axé sur la biobanque), EBRAINS (axé sur les données et les outils pour la recherche liée au cerveau) et ELIXIR (axé sur le partage de données).

Les domaines de recherche suivants sont exclus de cet appel :

  • Troubles neurodégénératifs traités par le programme conjoint de l’UE – Recherche sur les maladies neurodégénératives (JPND)2.
  • Des propositions axées principalement sur les causes ou comorbidités cardiologiques ou métaboliques (i.e. diabète, obésité, Covid-19/long Covid) aux maladies cérébrovasculaires.

L’ERA-NET NEURON vise à renforcer l’engagement des patients dans la recherche. Toutes les demandes doivent inclure une description des résultats attendus susceptibles d’être pertinents pour les patients. Les candidats doivent impliquer les patients, leurs parents ou soignants et/ou les associations, le cas échéant, dans le processus de recherche. Un engagement significatif des patients peut se produire au niveau de la planification de la recherche, de la conduite de la recherche ou de la diffusion des résultats de la recherche. Les représentants des patients évalueront les aspects de l’engagement des patients des propositions complètes sélectionnées.

1 – Les conditions d’éligibilité et de financement des essais cliniques varient selon les pays partenaires. Des éclaircissements peuvent être obtenus auprès des organismes de financement individuels.

2 – Maladie d’Alzheimer et autres démences neurodégénératives, Maladie de Parkinson (MP) et troubles liés à la MP, Maladie à prions, Maladies des motoneurones, Maladie de Huntington, Ataxie spinocérébelleuse, Amyotrophie spinale

Chercheurs et chercheuses en début de carrière (chercheurs Juniors) – définition du FRQS
Les chercheurs en début de carrière (Junior 1 et Junior 2) sont encouragés à soumettre une candidature en tant que chercheur principal (le statut de Junior ne commence pas plus de six (6) ans après l’obtention du doctorat et dure au plus huit (8) ans). ).

Les stagiaires postdoctoraux ne peuvent s’inscrire à ce concours en tant que chercheurs.

Admissibilité Nationale/Régionale

Se conformer aux exigences des Règles générales communes des FRQ pour être admissibles au programme.

Tous les candidats et candidates admissibles à recevoir des fonds du FRQS désirant appliquer à ce programme en tant que Chercheur ou Chercheuse principale du Québec doivent obligatoirement remplir un formulaire dans FRQNet via le portfolio électronique sous la section concours disponible.

Tous les candidats et candidates admissibles à recevoir des fonds du FRQS désirant participer à ce programme en tant que Cochercheur ou Cochercheuse du Québec doivent obligatoirement donner leur consentement dans le formulaire FRQNet via le portfolio électronique sous la section en tant que cochercheur – cochercheuse.

Les dates limites pour déposer une demande suivent celles de l’appel Européen.

INFORMATION IMPORTANTE :

Certaines conditions et exigences particulières peuvent s’appliquer pour chacune des agences de financement participantes. Les particularité sont disponibles sur le sites web de l’appel JTC2022 NEURON.

ATTENTION:

Si vous présentez une proposition en réponse au présent concours, vous convenez par le fait même d’accepter que le FRQS et les organismes partenaires échangent et contre-vérifient l’information figurant dans votre proposition. Les chercheuses et chercheurs principaux doivent s’assurer que tous les cochercheurs et cochercheuses et/ou les collaborateurs et collaboratrices sont au courant des règles concernant la communication de l’information figurant dans la proposition. Il n’y aura pas d’échanges de données confidentielles ou sensibles rattachées à la personne (données personnelles de genre).

Les informations fournies du contenu de l’appel sont indicatives et peuvent être soumises à des changements. Veuillez-vous référer aux documents officiels de l’appel sur le site web du programme Européen.

Pour les détails complets de cet appel, visitez le site web du réseau ERA-NET NEURON (en anglais seulement)