Année de concours : 
2022-2023

Date limite (pré-demande) : 
8 septembre 2022 à 16h00 (EST)

Date limite (demande) : 
1 décembre 2022 à 16h00 (EST)

Annonce des résultats : 
Février 2023

Montant : 
Maximum de 40 000 $

Durée du financement : 
Maximum de 18 mois (non renouvelable)

Rappel

En plus des présentes règles de programme, il est de la responsabilité des personnes qui présentent une demande d’aide financière de prendre connaissance des Règles générales communes (RGC) qui s’appliquent à l’ensemble de la programmation des Fonds de recherche du Québec (FRQ).  Si des conditions particulières s’appliquent au présent programme, elles sont décrites ci-dessous et prévalent sur les RGC.

Le formulaire électronique est disponible dans le Portfolio électronique FRQnet. Pour avoir accès au formulaire, vous devrez choisir la section Santé (Fonds gestionnaire). Le formulaire est disponible sous « Concours disponibles, Programme : Subventions de recherche ».

1. CONTEXTE

Depuis plusieurs années, les Fonds de recherche du Québec (FRQ) promeuvent le dialogue Science et société. Plusieurs initiatives ont été soutenues au fil des ans, d’autres ont été développées par les FRQ eux-mêmes, notamment le programme DIALOGUE. Au terme de trois concours, les FRQ ont soutenu 18 projets de communication scientifique, par le biais de subventions de 40 000 $ chacune, à l’intention du grand public menés par des chercheurs et chercheuses et leurs équipes. De plus, à l’issue de ces trois concours, les FRQ ont octroyé 36 octrois de 5000 $ chacun à des étudiants et étudiantes de doctorat, postdoctorants et postdoctorantes pour des projets de communication en lien avec les regroupements de recherche soutenus par les FRQ. Les FRQ entendent continuer à offrir ce programme à la communauté scientifique.

Dans le cadre de ce programme de subvention, les FRQ entendent, par « grand public », les citoyennes et citoyens et les personnes et les familles de différents segments de la population (groupes d’âge, milieux socioéconomiques, origines ethnoculturelles, intérêts, etc.) qui sont curieuses et s’intéressent à diverses questions et divers enjeux en lien avec la science, la recherche ainsi que la démarche scientifique. Il est ici question de culture scientifique et de sensibilisation à l’information scientifique : le grand public manifeste un intérêt personnel pour la recherche et y trouve une utilité, cette dernière n’étant toutefois pas d’ordre professionnel.

Dans un contexte de désinformation qui s’accompagne entre autres d’une remise en question des consensus scientifiques dans les médias écrits, électroniques et les médias sociaux notamment, de même que dans un contexte de financement public de la recherche, il est essentiel que la communauté scientifique fasse connaître ses travaux, que ses membres échangent et interagissent avec le grand public. Plusieurs le font déjà, sans que cela soit cependant reconnu dans une juste mesure par les institutions ou les organismes subventionnaires. Avec ce programme, les FRQ souhaitent mettre à l’avant-plan ce type d’activités de communication et envoyer un message mobilisateur à la communauté scientifique québécoise. Ce programme s’adresse autant aux chercheurs et chercheuses en émergence qu’à ceux et celles de plus grande expérience et se décline en un volet « relève étudiante » et un volet « chercheurs et chercheuses » (décrit dans les sections suivantes).

2. OBJECTIFS

Les objectifs du Volet Chercheurs et chercheuses de ce concours sont de :

  • Reconnaître l’engagement des chercheurs et chercheuses de tous les secteurs de recherche dans les activités de communication scientifique et de dialogue auprès du grand public ;
  • Soutenir la participation des chercheurs et chercheuses dans ce type d’activités, afin de mieux faire connaître la recherche, ses résultats, sa démarche et ses méthodes au grand public, de favoriser le dialogue avec le grand public, et de susciter de l’intérêt pour la science ;
  • Former la relève en communication scientifique et les encadrer pour qu’elle s’implique dans des activités auprès du grand public.

Les retombées attendues de ce concours sont :

  • Une meilleure reconnaissance des activités de communication scientifique et de dialogue auprès du grand public ;
  • Une plus grande implication des chercheurs et chercheuses dans l’espace public ;
  • Une augmentation de la présence de la science et de la recherche dans l’espace public par des activités qui n’auraient pas lieu sans la subvention ;
  • Une appréciation de la recherche par le grand public joint par les activités ;
  • L’émergence d’une relève de chercheurs et chercheuses sensibilisés à la communication scientifique et au dialogue auprès du grand public.

3. ADMISSIBILITÉ

Pour être admissibles, les chercheurs ou chercheuses doivent :

  • Répondre à l’un des statuts suivants, conformément aux RGC :
    • statut 1 : chercheur ou chercheuse universitaire ;
    • statut 2 : chercheur universitaire clinicien ou chercheuse universitaire clinicienne ;
    • statut 3 : chercheur ou chercheuse de collège.
  • Présenter un projet en communication scientifique auprès du grand public.
  • Présenter un projet avec la participation d’au moins un étudiant ou une étudiante des cycles supérieurs dans sa réalisation.

Ne sont pas admissibles :

  • Les projets directement en lien avec un ou des projets en communication scientifique bénéficiant déjà d’une autre source de financement ;
  • Les projets proposés auraient tout de même vu le jour sans l’apport du financement offert dans le cadre du programme ;
  • Les projets qui n’amènent pas plus loin des activités de communication scientifique déjà existantes ou bien établies.

4. PRÉSENTATION DE LA DEMANDE

4.1  Transmission de la demande

Étapes

Étape 1 (prédemande)

Description

Une prédemande doit être soumise au concours par les personnes candidates au plus tard à la date limite associée à la prédemande. Elle sera évaluée par un comité de pertinence au regard des objectifs (section 2) et des critères d’évaluation du programme (section 5).

Les FRQ achemineront par courriel une confirmation de l’acceptation ou du refus de leur prédemande.

Un maximum de 18 candidatures (soit 6 pour le FRQS, 6 pour le FRQNT et 6 pour le FRQSC) seront retenues pour la présentation d’une demande complète.

Étapes

Étape 2 (demande)

Description

Les équipes qui auront présenté les projets évalués comme étant les plus pertinents auront accès sur invitation à un formulaire de demande électronique à remplir et transmettre, avec les documents à joindre (voir section 4.2 ci-dessous) au plus tard à la date limite associée au dépôt de la demande complète.

4.2  Documents exigés

Les formulaires électroniques sont disponibles dans le Portfolio électronique FRQnet à chacune des étapes. Pour avoir accès au formulaire, vous devrez choisir la section Santé (Fonds gestionnaire). Le formulaire est disponible sous « Concours disponibles, Programme : Subventions de recherche ».

PRÉDEMANDE

1.  Le formulaire en ligne incluant un texte de maximum 3 pages avec les points suivants :

  • Description sommaire du projet et du plan de communication (la thématique et un aperçu des activités de communication) à la lumière des objectifs et des critères d’évaluation de ce programme (2 pages maximum) ;
  • Motivation de la personne candidate à entreprendre un projet de communication scientifique auprès du grand public (1 page maximum).

Autres documents

  • Un CV abrégé FRQ de la personne candidate préparé selon les règles de présentation disponibles via ce lien, d’un maximum de 2 pages et qui résume dans cet ordre :

1.  secteur de recherche qui représente votre expertise pour le projet proposé : sciences naturelles et génie (FRQ-Nature et technologies), santé (FRQ -Santé), sciences sociales et humaines ou arts et lettres (FRQ-Société et culture) ;

2.  formation académique (diplômes) et emploi ;

3.  expérience professionnelle et leadership ;

4.  expertises et contributions pertinentes pour la réalisation de la proposition transmise aux FRQ.

DEMANDE COMPLÈTE

1.  Le formulaire en ligne incluant un plan détaillé en communication scientifique pour la durée totale de la subvention de 5 pages avec les points suivants :

  • Une stratégie comprenant des objectifs mesurables et des moyens permettant d’atteindre un public cible bien défini ;
  •  La description de la participation d’au moins un étudiant ou une étudiante des cycles supérieurs dans le projet ;
  •  Une stratégie de pérennisation des activités.

Il est important qu’il contienne toute l’information permettant aux membres de comité de faire une évaluation complète et éclairée du projet. Si vous pensez devoir répéter des points qui étaient inclus dans le plan d’action sommaire de votre prédemande, n’hésitez pas à le faire. Les membres de comité n’auront pas accès à votre prédemande. Ils auront toutefois accès aux suggestions et commentaires émis par le comité d’évaluation des prédemandes.

Les FRQ sont conscients qu’il est possible que le montant de la subvention offerte dans le cadre du programme ne soit pas suffisant pour assurer la pérennisation des activités de communication proposées. Cependant, les personnes candidates sont tenues d’inclure, dans leur plan d’action détaillé, quelques lignes en lien avec des stratégies qui pourraient être mises de l’avant pour ce faire.

2.  Un CV abrégé FRQ de la personne candidate préparé selon les règles de présentation disponibles via ce lien , d’un maximum de 2 pages et qui résume dans cet ordre :

  • secteur de recherche qui représente votre expertise pour le projet proposé : sciences naturelles et génie (FRQNT), santé (FRQS), sciences sociales et humaines ou arts et lettres (FRQSC) ;
  • formation académique (diplômes) et emploi ;
  • expérience professionnelle et leadership ;
  • expertises et contributions pertinentes pour la réalisation de la proposition transmise aux FRQ.

3.   Un budget détaillé (voir catégories de dépenses admissibles dans la section 6).

4.  Une lettre d’engagement du service des communications et relations publiques de l’université ou d’un autre établissement d’affiliation visant à promouvoir les projets contenus dans le plan d’action en communication scientifique (1 page maximum).

5.  Une lettre d’appui d’un partenaire jugé incontournable dans la réalisation du plan d’action en communication scientifique (diffuseur ou autre – une seule lettre permise, 1 page maximum).

Notes importantes en lien avec le plan détaillé

  • En introduction de votre plan d’action détaillé en communication scientifique, veillez à bien décrire et contextualiser les objets ou thèmes de recherche qui seront au cœur des activités ou projets proposés. En outre, veillez à bien définir le ou les publics cibles visés :  qui ?, comment les rejoindre ?, quelle portée (combien) ?, etc.
  • Il est attendu que la stratégie de diffusion soit innovante et ambitieuse. Une diffusion exclusivement dans les médias sociaux risque d’être considérée comme insuffisante par les membres de comité.
  • La lettre d’engagement du service des communications et relations publiques de l’université ou d’un autre établissement d’affiliation doit démontrer un engagement réel à promouvoir les projets contenus dans votre plan d’action en communication scientifique. Pour les FRQ, il importe effectivement que les universités ou d’autres établissements d’affiliation s’engagent à vous épauler dans vos démarches et à faire rayonner vos activités. En ce sens, une lettre personnalisée sera davantage appréciée par les membres de comité qu’une lettre générique. Veuillez donc ne pas tarder à demander cette lettre.

Notes importantes en lien avec la transmission de la demande

  • Les formulaires et les documents requis doivent uniquement être transmis via le Portfolio électronique FRQnet. Les documents transmis par courriel ou courrier postal ne sont pas acceptés.
  • L’approbation de l’établissement gestionnaire est obligatoire pour que la prédemande et la demande complète puissent être transmises au FRQ. Veuillez noter que les dates limites fixées par votre établissement pour l’approbation précèdent généralement celles spécifiées dans les règles du programme. Il est de ce fait suggéré de communiquer avec les personnes concernées de votre établissement afin d’obtenir des informations à ce sujet, et ce, dès l’amorce de la préparation de votre candidature.
  • Les éléments exigés, mais manquants ou non conformes ne seront pas réclamés et rendront le dossier non admissible.
  • Un document non requis, mais transmis avec la prédemande ou la demande sera retiré du dossier avant évaluation.
  • Les éléments reçus après les dates et heures de clôture du concours ne seront pas considérés. Il n’y aura pas de mise à jour des dossiers.

5. ÉVALUATION

5.1  COMITÉ D’ÉVALUATION

Un comité mixte composé de chercheurs et chercheuses et de spécialistes de la communication scientifique évaluera les demandes reçues. Les profils des membres de comité agissant dans ce programme étant très diversifiés, les candidates et les candidats sont invités, dans les documents soumis pour évaluation, à présenter leur projet de manière à en faciliter la compréhension.

5.2  CRITÈRES D’ÉVALUATION

En lien avec les objectifs du programme, les demandes seront évaluées selon les critères suivants :

Compétences et intérêt – 15 points

  • Démonstration de l’expérience ou de l’intérêt de la personne candidate en communication scientifique (p. ex. : conférences grand public, entrevues dans les médias traditionnels et émergents, articles dans des blogues, mise en ligne de vidéos, formations en communication scientifiques, etc.).
  • Qualité des réalisations scientifiques et des activités de recherche, reconnaissance par les pairs et rayonnement (activités de transfert, colloques, publications, subventions et prix, etc.).

Plan d’action en communication scientifique auprès du grand public – 55 points

  • Pertinence et originalité du plan d’action en communication scientifique pour toute la durée de la subvention.
  • Qualité du plan de diffusion et de promotion des activités de communication : identification claire du ou des publics cibles, des objectifs visés, du nombre de personnes pouvant être rejointes ainsi que des moyens utilisés.
  • Caractère innovant et ambitieux des stratégies de diffusion.
  •  Importance des retombées prévues des activités.
  • Réalisme du calendrier, du budget, et capacité à mettre en œuvre le plan d’action.
  • Qualité et réalisme des stratégies mises ou qui pourraient être mises de l’avant pour assurer la pérennisation des activités de communication.

Formation de la relève en communication scientifique – 30 points

  • ·Diversité et qualité des modalités d’implication prévues en vue d’enrichir la formation à la communication scientifique de la relève étudiante, au-delà de ce qui peut être prévu dans les programmes d’études.

Les prévisions budgétaires seront analysées très attentivement par le comité, qui vérifiera l’adéquation de celles-ci avec la demande proposée. Au besoin, le comité soumettra des recommandations.

6. DESCRIPTION ET NATURE DE LA SUBVENTION

Les projets sélectionnés recevront un maximum de 40 000 $ pour une durée maximale de 18 mois. La subvention n’est pas renouvelable. Un maximun de neuf lauréats ou lauréates, en l’occurrence un maximum de trois pour chaque secteur de recherche des FRQ, seront sélectionnés dans le cadre de ce concours.

Pour chaque subvention octroyée, un montant entre 5 000 $ et 7 500 $ doit obligatoirement être versé à un étudiant ou une étudiante des cycles supérieurs (maîtrise, doctorat) ou à un postdoctorat ou une postdoctorante pour participer à la réalisation du plan d’action. Le montant maximal précisé est pour toute la durée de la subvention et non pas annuellement. Il est à noter qu’un étudiant ou une étudiante ne pourra pas présenter une demande dans le cadre du programme « DIALOGUE – Volet Relève étudiante » tant qu’il ou qu’elle bénéficiera du présent programme.

En respect des objectifs du programme, la subvention versée doit être utilisée pour le financement de dépenses reliées directement à la réalisation du projet. Ce programme ne bénéficie pas du montant versé par les FRQ pour couvrir les frais indirects de recherche des établissements. Les dépenses suivantes sont admissibles :

Frais de diffusion et de transfert de connaissances

  • Frais de mise en place, de maintien et promotion d’une plateforme numérique (site Web, Blogue, chaîne YouTube, etc.).
  •  Frais relatifs à la production et la diffusion de vidéos (tournage, montage, matériel, etc.).
  • Frais relatifs à l’organisation et la promotion d’événements ou d’activités en communication scientifique.
  • Frais relatifs à la production et à la promotion de contenus vulgarisés (notamment les frais de publicités des médias sociaux, partenariats avec des influenceurs, etc.).
  •  Frais relatifs à de l’impression de matériel promotionnel permettant l’interaction avec le grand public.

Soutien à la relève étudiante – bourses et compléments de bourses

  • Bourses pour étudiants ou étudiantes des cycles supérieurs (maîtrise, doctorat, postdoctorat) pour participer à la réalisation du plan d’action (obligatoire -entre 5 000 $ et 7 500 $).

Soutien aux étudiants – rémunération

  •  Rémunération pour étudiants ou étudiantes des cycles supérieurs (maîtrise, doctorat, postdoctorat) pour participer à la réalisation du plan d’action.

Honoraires et dédommagement

  • Personnes-ressources en communication scientifique ou fournisseurs essentiels au projet.

Frais de déplacement et de séjour

  • Frais de déplacement du chercheur ou de la chercheuse, ou de personnes invitées essentielles à la réalisation du projet (maximum 2 250 $).

Autres types de dépenses admissibles

  • Frais de formation en communication scientifique (maximum 1 000 $ pour la durée de la subvention).

Note importante

Les FRQ sont favorables à la rémunération étudiante, mais celle-ci doit être utilisée avec parcimonie considérant qu’il est souhaitable que les activités financées soient de facture hautement professionnelle et qu’il est possible, voire même encouragé, d’avoir recours à des fournisseurs qualifiés pour ce faire. L’équilibre dans les postes budgétaires n’est pas à négliger et les membres du comité en seront soucieux dans le cadre de leurs évaluations. Si une partie très importante des fonds est consacrée à la rémunération d’étudiants et d’étudiantes, cela pourrait être perçu de façon défavorable par les membres, « l’esprit » du programme s’en trouve alors plus ou moins respecté.

N’est pas admissible :

  • Rémunération du chercheur principal ou de la chercheuse principale

7. REDDITION DE COMPTES

Les personnes sélectionnées devront participer à une réunion de suivi avec l’ensemble des titulaires d’un octroi obtenu dans le cadre de ce programme. Cette réunion devrait avoir lieu dans les trois à six mois suivant l’annonce des résultats. De plus, et conformément aux RGC, un rapport d’activités, dont le format sera communiqué en temps utile, devra être transmis aux FRQ à la fin de la période d’octroi. Un dernier versement, équivalant à 10 % de celle-ci, sera libéré une fois ce rapport d’activités final déposé.

8. ANNONCE DES RÉSULTATS

Pour les conditions liées à l’annonce et l’acceptation des octrois, se référer à la section 5 des RGC, à l’exception de la date à laquelle les résultats seront rendus publics, prévue en février 2023 pour ce programme.