Année de concours : 
2025-2026

Date limite (demande) : 
8 octobre 2024 à 16h00 (EST)

Annonce des résultats : 
Décembre 2024 (pour un financement en 2025-2026)

Montant : 
200 000 $ maximum par année

Durée du financement : 
3 ans

NOTES IMPORTANTES

Le formulaire électronique est disponible dans le Portfolio électronique des FRQ. Votre compte Portfolio FRQnet est unique pour les trois Fonds de recherche du Québec (FRQ). Pour avoir accès au formulaire, vous devrez choisir la section Santé (Fonds gestionnaire). Le formulaire est disponible sous « Concours disponibles, Programme : Subventions de recherche ».

Un webinaire d’information sur cet appel à projet aura lieu le 30 mai 2024 de 10 h à 11 h EST afin de vous aider dans la préparation de votre demande. Cliquez ici pour vous inscrire.

Le présent concours fait référence aux Règles générales communes (RGC) qui s’appliquent à l’ensemble de la programmation des Fonds de recherche du Québec. Si des conditions particulières s’appliquent à ce concours, elles sont indiquées dans ce document et prévalent sur les RGC.

1. CONTEXTE

Dès son entrée en poste en 2011, le scientifique en chef du Québec a encouragé la communauté de recherche œuvrant pour le bien vivre d’une population vieillissante à penser de nouveaux modèles et approches en recherche susceptibles d’impliquer toutes les parties prenantes en vue de générer des retombées réelles. Au terme des réflexions de la communauté, la Programmation de financements de la recherche intersectorielle sur le vieillissement (Programmation RIV) a été conçue pour permettre de mieux comprendre le vieillissement et de trouver des réponses aux besoins du « bien vieillir », avec une perspective holistique, capable d’aller au-delà de la dégradation de l’état de santé de l’individu âgé, et davantage centrée sur son caractère complexe et multidimensionnel. Les thématiques prioritaires identifiées lors d’un remue-méninge en 2017 sont les suivantes :

  • Mieux connaître la cohorte des personnes aînées de 85 ans et plus;
  • Appréhender le vieillissement sous l’angle de la trajectoire, depuis une perspective de type « parcours de vie »;
  • Maintenir à court, moyen et long termes les personnes aînées dans leurs pleines capacités individuelles et collectives;
  • Vieillir à l’ère numérique.

Plus que jamais, ces thématiques sont complémentaires aux orientations ministérielles du ministère de la Santé et des Services sociaux du Québec (MSSS), contenues notamment dans le nouveau plan d’action pour la période 2024-2029, lié à la politique Vivre et vieillir ensemble, chez soi, dans sa communauté, au Québec.

En termes de besoins de recherche, il est certes question des soins de santé, mais aussi des milieux de vie ou de travail, des volets intergénérationnels, de nouvelles dynamiques organisationnelles et sociales, de recherche de nouveaux équilibres, de rapports avec les technologies et le numérique, etc. S’ajoute également la nécessité d’inclure les utilisateurs et utilisatrices des résultats anticipés, les décideurs et décideuses publics, les milieux gouvernementaux, industriels, entrepreneuriaux ou communautaires pour un modèle de recherche intégrée.

C’est dans ce contexte et grâce à la Stratégie québécoise de recherche et d’investissement en innovation 2022-2027 (SQRI2) que les FRQ lancent un nouvel appel permettant le renouvellement des Laboratoires vivants financés dans le cadre de la programmation RIV. S’ajoute également un volet pour la création de nouveaux Laboratoires vivants misant sur la coconstruction et l’innovation ouverte afin de susciter des initiatives collaboratives autour de ce défi de société majeur que représente le vieillissement de la population.

2. OBJECTIFS

L’approche Laboratoire vivant

Dans le cadre de cet appel, les FRQ utilisent le concept de Laboratoires vivants au sens large du terme pour désigner une initiative de recherche qui permet de poser un regard neuf et multidimensionnel sur des enjeux complexes par un apport important d’un milieu de pratique, utilisateur potentiel des connaissances produites.

Les définitions des Laboratoires vivants sont multiples, car elles reflètent et couvrent une grande diversité de dispositifs d’innovation, d’approches et de réalités socio-économiques et territoriales.

Néanmoins, toute proposition devra mettre de l’avant les éléments suivants :

  • Une participation active d’un milieu de pratique;
  • Le renforcement des liens avec un écosystème;
  • L’innovation ouverte, à la croisée de différents environnements, brisant les silos et plaçant l’objet de recherche et ses retombées comme bien commun appartenant à la collectivité;
  • Un potentiel de transformation par la coconstruction;
  • Une recherche porteuse de solutions axée sur les besoins du milieu de pratique et autant que possible l’atteinte d’objectifs stratégiques pour l’écosystème.

Dans une perspective multidimensionnelle, les disciplines et les secteurs s’engagent résolument dans une approche de recherche conjointe, cocréée, dont le mode d’opération se situe en dehors de la hiérarchisation des champs de connaissances et permet l’enrichissement mutuel d’un secteur par un autre.

Les approches de type « coconstruction », c’est-à-dire impliquant dans la démarche de recherche les milieux utilisateurs des résultats anticipés, sont donc à privilégier. Plus largement, les démarches partenariales sont fortement encouragées, impliquant selon les cas en sus des milieux utilisateurs : les décideurs et décideuses publiques, les acteurs et les actrices gouvernementales, les milieux privés, industriels, entrepreneuriaux et communautaires. En somme, la participation des parties prenantes aux différentes étapes du processus de recherche, de la définition des besoins de connaissances à l’appropriation des résultats de recherche, est privilégiée, et ce, dans un souci de respect et d’ouverture à la grande diversité des approches, des méthodologies, des cultures et des savoirs représentés.

Les objectifs généraux

Avec cette nouvelle offre de financement, les FRQ souhaitent contribuer à la pérennisation de l’écosystème des Laboratoires vivants au Québec, que ce soit en soutenant les itérations pour le développement par l’innovation ouverte, en renfonçant la collaboration entre les parties prenantes ou en favorisant la pollinisation entre les projets.

En misant sur les Laboratoires vivants de recherche sur le vieillissement, les FRQ visent à :

  • Soutenir l’avancement des connaissances et des pratiques sur des questions en lien avec le bien vieillir vu dans une perspective globale et holistique;
  • Identifier, tester et améliorer des solutions complexes et évolutives qui répondent à des défis de société;
  • Poser un regard neuf et multidimensionnel sur des enjeux complexes en lien avec le vieillissement de la population;
  • Encourager le partage des savoirs et l’apport des milieux de pratique pour, à la fois, stimuler la recherche et soutenir des écosystèmes dans un contexte d’actions ou d’interventions plurielles.

Les volets

Volet Démarrage – Financement de nouveaux Laboratoires vivants

Ce volet est conçu pour favoriser l’apparition de nouveaux Laboratoires vivants partout au Québec. L’objet de recherche devra être en complémentarité avec ceux des Laboratoires vivants déjà existants, financés par la direction des Grands défis de société. Les équipes doivent démontrer une bonne connaissance de l’écosystème des Laboratoires vivants au Québec et mettre en évidence la contribution et la valeur ajoutée que les projets apportent à l’écosystème. Bien que la capacité à optimiser, coordonner ou mutualiser des actions avec les autres Laboratoires vivants ne soit pas nécessairement requise, elle est encouragée dans la mesure du possible.

Volet Ancrage – Renouvellement

Ce volet permet le renouvellement de Laboratoires vivants déjà existants et financés par la direction des Grands défis de société. Il peut s’agir d’un financement servant à surmonter des défis pour atteindre les objectifs initiaux, accélérer l’innovation ouverte ou explorer de nouvelles pistes de recherche et d’action. Ce volet vise donc à consolider l’infrastructure créée, ainsi qu’à améliorer les cycles de développement des innovations sociales et technologiques qui y sont rattachées.

ATTENTION

Dans le cadre du présent appel, une personne peut déposer une (1) seule demande de financement comme chercheur principal ou une chercheuse principale, tous volets confondus.

3. ADMISSIBILITÉ

3.1 Conditions d’admissibilité et composition de l’équipe

Pour être admissibles, les équipes doivent être constituées d’au moins trois (3) personnes:

  • Un chercheur principal ou une chercheuse principale pouvant se prévaloir d’un statut 1, 2 ou 3 selon les RGC;
  • Un cochercheur ou une cochercheuse pouvant se prévaloir d’un statut 1, 2 ou 3 selon les RGC, provenant d’un secteur couvert par un des FRQ différent de celui duquel relève le chercheur principal ou la chercheuse principale. L’admissibilité sera établie sur la base du secteur de recherche indiqué dans le CV abrégé académique fourni dans la demande;
  • Une personne provenant d’un milieu de pratique.

En plus des membres obligatoires, il est possible d’ajouter des membres facultatifs, jouant un rôle de:

  • Cochercheur ou cochercheuse pouvant se prévaloir d’un statut 1, 2 ou 3 selon les RGC (nombre illimité);
  • Personne provenant d’un milieu de pratique (nombre illimité);
  • Collaborateur (nombre illimité).
ATTENTION

Dans le cadre du volet Ancrage – Renouvellement, il est attendu:

  • D’avoir déjà été financées dans un des trois premiers concours. Cependant, il n’est pas nécessaire d’avoir fourni le rapport financier et le rapport final associé à la subvention initiale pour déposer une demande;

ET

  • De confirmer la présence d’au moins un chercheur ou une chercheuse pouvant se prévaloir d’un statut 1, 2 ou 3 selon les RGC ayant participé à la demande initiale déjà financée pour laquelle le financement supplémentaire est demandé.

Dans l’éventualité d’un changement de chercheur principal ou de chercheuse principale, pour être admissible, l’équipe doit obtenir une lettre d’appui pour la poursuite du projet de la part du responsable de la demande initiale (pour fin d’admissibilité seulement; ne sera pas transmise au comité d’évaluation; voir la section 4.2).

3.2 Rôles des membres de l’équipe

Chercheur principal ou chercheuse principale (responsable de la demande)

Personne assurant la direction scientifique du projet faisant l’objet de la demande de financement. Elle a notamment la responsabilité administrative du dossier, incluant la correspondance avec les FRQ, la responsabilité financière de la subvention ainsi que la reddition de compte.

Cochercheur ou cochercheuse

Un cochercheur ou une cochercheuse contribue de façon significative ou apporte une expertise spécifique au projet et peut se voir déléguer la gestion d’une partie des fonds.

Personne provenant d’un milieu de pratique

Dans le cadre de cet appel, il est attendu que le rôle d’une personne provenant d’un milieu de pratique identifiée dans la section dédiée de la demande soit essentiel à la réalisation du projet, notamment par :

  • Ses savoirs expérientiels ou culturels spécifiques au milieu de pratique;
  • Sa fine compréhension de l’écosystème entourant le projet;
  • Sa contribution significative à l’ensemble de la démarche de co-construction.

Codirecteur ou codirectrice (facultatif et à inscrire directement dans la description de projet du formulaire FRQnet)

Les structures diversifiées des Laboratoires vivants se construisent parfois autour de leadership partagé autant au niveau de la conception que de la réalisation du projet. Bien qu’il n’y ait pas de section dédiée dans le formulaire FRQnet, les FRQ invitent les équipes à utiliser la désignation de codirection pour officialiser ce type de rôle dans leur description de la gouvernance ou de la composition du Laboratoire vivant, s’il y a lieu.

Dans le cadre de cet appel, les FRQ entendent par codirection une personne qui s’engage à contribuer de manière significative au déroulement efficace des activités en lien avec le Laboratoire vivant, notamment sa gestion, et qui participe également à la reddition de compte qui s’y rattache. Il est attendu qu’un tel rôle puisse être confié autant à un chercheur ou une chercheuse qu’à une personne provenant du milieu de pratique.

Collaborateur ou collaboratrice

L’équipe de recherche peut aussi s’adjoindre des collaborateurs ou des collaboratrices qui apportent à ce titre une expertise spécifique au projet faisant l’objet de la demande.

3.3 Participation à plus d’un projet

Dans le cadre du présent appel, une personne peut déposer une (1) seule demande de financement comme chercheur principal ou une chercheuse principale, tous volets confondus. Il est toutefois possible pour cette personne de participer à d’autres demandes à titre de cochercheur ou cochercheuse, ou encore, comme collaborateur ou collaboratrice.

4. PRÉSENTATION DE LA DEMANDE

4.1 Formulaire électronique

Le formulaire électronique est disponible dans le Portfolio électronique FRQnet. Pour avoir accès au formulaire, vous devrez choisir la section Santé (Fonds gestionnaire). Le formulaire est disponible sous « Concours disponibles, Programme : Subventions de recherche ».

Nous invitons les équipes candidates à consulter les documents placés dans la « Boîte à outils » de la page web du programme pour s’assurer de compléter adéquatement leur demande.

4.2 Documents à joindre au formulaire FRQnet

Volet Démarrage – Financement de nouveaux Laboratoires vivants

Un texte incluant les points suivants et dans cet ordre (5 pages maximum):

  • Description du projet;
  • Stratégie de mise en œuvre, notamment pour :
    • Faire converger les intérêts, parfois divergents, et engager de façon durable les parties prenantes (ex. créer un système de valeurs et un langage commun);
    • Favoriser la collaboration (ex. plateformes de partage, lieux d’échanges, science ouverte);
    • Coordonner de manière efficace les parties prenantes (ex. infrastructures, services, agents de liaison);
    • Mettre le milieu de pratique au cœur du projet et favoriser l’appropriation de l’innovation ouverte par celui-ci.
  • Composition de l’équipe (personne agissant à titre de cochercheur, codirecteur, collaborateur, personne provenant du milieu de pratique) et descriptif des partenaires anticipés ainsi que leur rôle.

Volet Ancrage – Renouvellement

1)  Un texte incluant les points suivants et dans cet ordre (utiliser le gabarit et les instructions détaillées en cliquant sur ce lien):

  • Le bilan des réalisations :
    • Projet et objectifs initiaux ainsi qu’un état d’avancement (1 page maximum);
    • Principales réalisations (2 pages maximum);
    • Gouvernance, gestion du Laboratoire vivant, partenariats et collaborations (2 pages maximum);
    • Implication du milieu de pratique au cœur du Laboratoire vivant (1 page maximum).
  • La proposition de renouvellement sous la forme d’un plan de maintien, de renforcement ou de réorientation du Laboratoire vivant (3 pages maximum)

2. Une (1) lettre d’appui du chercheur principal ou de la chercheuse principale de la demande initiale confirmant son accord pour la poursuite du projet dans le cas de changement de chercheur principal ou de chercheuse principale (pour fin d’admissibilité seulement; ne sera pas transmise au comité d’évaluation; gabarit disponible en cliquant sur ce lien).

Pour les 2 volets

  1. CV abrégé – profil académique préparés selon les règles de présentation disponibles via ce lien (2 pages maximum), pour le chercheur principal ou la chercheuse principale ainsi que les cochercheurs et cochercheuses;
  2. CV abrégé – profil autre qu’académique préparés selon les règles de présentation disponibles via ce lien (2 pages maximum) pour la ou les personnes provenant d’un milieu de pratique identifiée(s) dans le formulaire;
  3. Une (1) lettre d’appui signée par au moins une personne provenant du milieu de pratique identifiée dans le formulaire démontrant l’intérêt du milieu de pratique pour la coconstruction itérative et l’innovation ouverte et la nature de leur implication dans la proposition de renouvellement (2 pages maximum);
  4. Une (1) lettre de l’établissement gestionnaire confirmant son soutien au Laboratoire vivant (2 pages maximum);
  5. Un budget détaillé et des justifications budgétaires (1 page maximum).

5. ÉVALUATION DE LA DEMANDE

5.1 Comité d’évaluation

Les demandes seront évaluées par des comités constitués de membres reconnus pour leurs compétences, expertises et réalisations en lien avec les objectifs du programme et les demandes déposées. Étant donné le profil très diversifié des membres des comités, il est recommandé de présenter le projet de manière à en faciliter la compréhension par un comité interdisciplinaire et intersectoriel.

Pour être recommandée pour financement, une demande doit obtenir une note globale minimale de 70 %.

5.2 Critères d’évaluation

Qualité du bilan (seulement pour le volet Ancrage)

  • État d’avancement et principales réalisations;
  • Gouvernance, gestion du Laboratoire vivant, partenariats et collaborations;
  • Implication du milieu de pratique au cœur du Laboratoire vivant.

Qualité du projet de recherche

  • Clarté et pertinence à la lumière des objectifs du programme (objectifs, besoins de recherche, valeur ajoutée pour l’écosystème québécois des Laboratoires vivants, mutualisation des ressources);
  • Qualité scientifique du projet, notamment en ce qui concerne l’approche méthodologique;
  • Faisabilité et pertinence de la stratégie de mise en œuvre, incluant les itérations pour l’intégration de l’innovation dans les contextes de vie.

Composition de l’équipe et implication du milieu de pratique

  • Synergie, diversité, complémentarité et niveau d’intégration entre différentes expertises;
  • Coconstruction et ancrage dans les milieux de pratique, collaboration avec les parties prenantes;
  • Qualité de l’organisation, de la gestion et robustesse de la gouvernance du Laboratoire vivant.

Potentiel transformateur et portée des retombées

  • Potentiel de transformation inhérent à l’innovation ouverte;
  • Portée des retombées pour:
    • les groupes ciblés;
    • l’écosystème de Laboratoires vivants au Québec;
    • un positionnement à l’international.

Les prévisions budgétaires sont analysées par le comité, qui en vérifie la cohérence avec le projet soumis.

Critères

Qualité du bilan

Volet Démarrage

n/a

Volet Ancrage

30 %

Critères

Qualité du projet de recherche

Volet Démarrage

40 %

Volet Ancrage

20 %

Critères

Composition de l’équipe et implication du milieu de pratique

Volet Démarrage

40 %

Volet Ancrage

20 %

Critères

Potentiel transformateur et portée des retombées

Volet Démarrage

20 %

Volet Ancrage

30 %

6. MONTANT, DURÉE ET NATURE DU FINANCEMENT

Le montant de l’octroi est de 200 000 $ par année pour une période maximale de 3 ans, tous volets confondus. La période d’octroi peut donc s’étaler d’avril 2025 à mars 2028.

Ce financement bénéficie d’un montant supplémentaire de 27 % du budget octroyé, versé directement aux établissements gestionnaires par les FRQ pour couvrir les frais indirects de recherche.

Dans le cadre d’un renouvellement (volet Ancrage), des sommes reportées pour une année additionnelle d’utilisation tel que prévu par la section de l’article 6.10 des RGC, ou les congés admissibles en vertu des articles 6.13, 6.14, 6.15 et 6.16, ne constituent pas une prolongation de la période d’octroi. Conséquemment, tous les Laboratoires vivants déjà financés par la programmation RIV pourront accepter l’octroi s’ils sont retenus pour financement tout en respectant l’exigence pour une personne d’être titulaire d’un (1) seul octroi par année financière à l’intérieur d’un même programme tel que décrit en 6.12.

Dépenses admissibles

Tous les postes budgétaires prévus par les RGC à la section 8 sont admissibles.

Autres types de dépenses admissibles :

  • Soutien à la coordination et à la gestion du Laboratoire vivant;
  • Honoraires et dédommagements pour des contributions provenant du milieu de pratique.

Voir les dépenses non admissibles dans les RGC.

7. SUIVI ET REDDITION DES COMPTES

Conformément aux RGC, les titulaires d’une subvention obtenue dans le cadre de ce programme doivent soumettre un rapport final d’activité et financier dont le format sera communiqué en temps utile aux responsables des demandes financées.

Par ailleurs, dans le but de mettre en valeur les retombées des projets financés dans le cadre de ce programme, les équipes devront contribuer, sur invitation, à certains évènements de type forums, colloques, activités de suivi ou de transfert organisés par les FRQ. Aussi, les FRQ encouragent les titulaires d’un octroi à mener et à participer à des activités de mobilisation des connaissances auprès des milieux de pratique et du grand public, lorsque ces activités sont pertinentes.

8. DATES IMPORTANTES ET ANNONCES DES RÉSULTATS

15 mai 2024 : Mise en ligne des règles et des formulaires pour les deux volets (4e concours).

30 mai 2024 de 10 h à 11 h EST : Webinaire informatif. Cliquez ici pour vous inscrire.

8 octobre 2024 à 16 h EST : Date limite de soumission des demandes pour les deux volets.

Décembre 2024 : Annonce des résultats du concours pour les deux volets (pour un financement en 2025-2026).

Pour les conditions liées à l’annonce des octrois, se référer à la section 5 des RGC.

9. LIBRE ACCÈS IMMÉDIAT POUR LES PUBLICATIONS DÉCOULANT DE CET OCTROI

Les publications examinées par les pairs qui découleront des travaux de recherche rendus possibles par cet octroi devront être diffusées en libre accès immédiat (sans embargo), sous licence ouverte, conformément à la Politique de diffusion en libre accès (révisée en 2022).

10. ENTRÉE EN VIGUEUR

Les présentes règles s’appliquent à l’exercice financier 2025-2026.