Année de concours : 
2022-2023

Date limite (demande) : 
15 mars 2022 à 16h00 (EST)

Annonce des résultats : 
Juin 2022

Montant : 
1 400 000 $CAD budget maximum total sur 4 ans (financement d'un regroupement)

Durée du financement : 
Maximum de 4 ans non renouvelable

Important

À noter que le chercheur principal ou la chercheuse principale représentant le regroupement, et qui recevra une subvention dans le cadre de ce programme, devra respecter certaines conditions et particularités qui seront précisées dans la lettre d’octroi.

Contexte

À l’automne 2019, le Scientifique en chef du Québec, Rémi Quirion, et le Fonds de recherche du Québec -Santé (FRQS), ont proposé au Ministère de l’économie et de l’innovation (MEI) une programmation de recherche dédiée à l’intelligence artificielle (IA) en santé et santé numérique. Cette programmation prend appui sur les constats suivants :

  • L’IA en santé et la santé numérique sont des prérequis pour une transformation absolument nécessaire des soins et services de santé, visant une prise en charge plus efficiente de notre population
  • Déjà amorcé, ce virage technologique, organisationnel et sociétal est là pour rester
  • Le Québec possède une force de recherche fondamentale reconnue en IA dans plusieurs domaines (finances, logistique, transport) mais il manque d’experts capables d’œuvrer à la fois dans le domaine de la science de la donnée et celui de la recherche en santé (experts « bilingues »). Ceci limite notre capacité de découverte et d’innovation dans le secteur spécifique de la santé

Ainsi, la programmation IA en santé et santé numérique du FRQS a pour objectif de créer un écosystème favorable, « bilingue » et robuste pour le développement de la recherche et des innovations en santé numérique.

Objectifs du programme et mandats du regroupement IA en santé

La mise en place d’un regroupement en intelligence artificielle et santé veut promouvoir l’intérêt et le développement d’étudiants et étudiantes, de postdoctorants et postdoctorantes, et de jeunes chercheurs et chercheuses en intelligence artificielle dans des domaines de recherche axés sur la santé dans le but de développer une communauté de recherche en IA et santé. Le regroupement se veut une structure fédératrice de chercheurs et de chercheuses à tous stades d’avancement de carrière. Ce programme permettra donc de stimuler l’intérêt de la recherche fondamentale en IA et santé en permettant à la communauté étudiante et aux jeunes chercheurs et chercheuses en IA de côtoyer d’autres personnes ayant le même profil qu’eux, ou des personnes avec des profils plus orientés en sciences de la vie, afin de travailler sur des projets communs et profiter du mentorat de chercheurs et chercheuses ayant déjà développé et acquis une expertise dans les 2 domaines. Le regroupement permettra ainsi de rendre l’écosystème de la recherche en IA en santé plus dynamique et de favoriser l’émergence ou la consolidation d’un regroupement de chercheurs et chercheuses interdisciplinaires et interinstitutionnels. Il rendra possible la création d’un environnement inclusif aux découvertes et à l’innovation.

Objectifs spécifiques du programme :

  • Créer une communauté IA et santé et favoriser le réseautage entre les membres de la communauté IA (étudiants et étudiantes, postdoctorants et postdoctorantes, et chercheurs et chercheuses) et ceux des sciences de la vie ;
  • Faciliter le mentorat en permettant l’intégration d’étudiants et étudiantes, de postdoctorants et postdoctorantes et chercheurs et chercheuses en début de carrière dans des initiatives d’envergure ;
  • Favoriser le développement de la recherche fondamentale en IA dans des domaines qui auront des impacts sur l’amélioration de la santé ;
  • Susciter une animation scientifique par la création, par exemple, d’écoles d’été / d’hiver en IA / santé ou toute autre activité pouvant créer un intérêt ;
  • Développer des initiatives structurantes et conjointes ;
  • Créer un espace collaboratif dynamique et inclusif ;
  • Soutenir le co-financement de bourses étudiantes (incluant les postdoctorants et postdoctorantes) avec des partenaires du milieu ciblé ;

Mandats spécifiques du regroupement IA :

  1. Identifier les thématiques d’actualité dans le domaine de l’IA et santé permettant ainsi des défis et avancées significatifs pour ce domaine. Le regroupement devra développer sa planification scientifique dans la demande ;
  2. Être un acteur clé de retombées importantes dans le domaine de l’IA par le développement de projets à haut risque et haut potentiel en IA et santé ;
  3. Être partie prenante dans l’organisation d’une conférence annuelle à l’échelle nationale (1ère année) puis internationale (années subséquentes) en IA, axée sur les domaines de santé, dont les sujets devront être orientés vers l’IA, par exemple sur la démarche de développement d’algorithmes. Le regroupement sera responsable de l’agenda scientifique de cette conférence. L’organisation devra se faire en partenariat avec des co-financeurs.

1. ADMISSIBILITÉ

ADMISSIBILITÉ DU PROJET

Thèmes prioritaires :

Tout sujet pertinent où le développement de l’intelligence artificielle (IA) est une valeur ajoutée au développement de médicaments, de produits, d’outils, d’interventions ou d’applications dans le domaine de la santé. Sans s’y limiter, les thématiques pourraient toucher les domaines suivants :

  • Imagerie
  • Omique
  • Neurosciences
  • Nouvelles molécules
  • Autres

ADMISSIBILITÉ DES MEMBRES DE L’ÉQUIPE

A.   Composition du regroupement :

  • Entre 8 et 12 chercheurs ou chercheuses qui répondent aux statuts 1, 2 ou 3* des RGC (*statut 3 : minimum M.Sc., peu importe le domaine de recherche) ;
  • Le regroupement devra être dirigé par 2 personnes répondant aux statuts 1 ou 2 des RGC : un codirecteur ou codirectrice du domaine de l’IA et un codirecteur ou codirectrice du domaine des sciences de la vie ;
  • Les chercheurs et chercheuses du regroupement doivent représenter au minimum deux universités québécoises ;
  • L’établissement gestionnaire du financement devra être celui d’une des 2 personnes identifiées comme codirectrices du regroupement ;
  • Au moins 50 % du regroupement devra être composé de chercheurs et chercheuses du domaine de l’IA ;
  • Les chercheuses et chercheurs en début de carrière sont fortement invités à faire partie de ce regroupement.

Viendront se greffer au regroupement des étudiants et étudiantes, postdoctorants et postdoctorants, et ce, dans un nombre illimité.

B.    Multiples demandes :

Une personne peut participer à un maximum de 2 demandes à l’intérieur de ce programme à titre de membre d’un regroupement.

Cependant, un chercheur ou chercheuse (statuts 1, 2), ne peut déposer qu’une seule demande à l’intérieur de ce programme en tant que co-directeur ou co-directrice d’un regroupement.

C.    Appui de l’établissement gestionnaire et des partenaires : 

L’établissement gestionnaire doit rendre compte, dans sa lettre d’appui, de la place du regroupement dans son plan de développement de la recherche en IA et faire connaître le type de soutien offert. Le regroupement doit aussi compter sur des contributions d’établissements partenaires. Par contributions, il est entendu un engagement financier ou sous toute forme en nature au regroupement, et ce, tout au long du financement accordé par le FRQS.

2. DOCUMENTS EXIGÉS

1. Formulaire de demande complète ;

2. Membres du regroupement (Personnes codirectrices et cochercheurs / cochercheuses)

  • CV commun canadien (version CV de financement pour le FRQS – dernière mise à jour entre juin 2020 et la date limite du concours) ;
  • Contributions détaillées (dernière mise à jour entre juin 2020 et la date limite du concours) ;

3. Lettre d’appui des deux universités d’attache (celles des 2 codirecteurs ou codirectrices) précisant l’engagement de l’institution pour le regroupement IA. Si les 2 personnes codirectrices sont rattachées à la même université, une lettre d’une deuxième université d’attache d’un cochercheur ou d’une cochercheuse du regroupement, différente de celle des deux (2) personnes codirectrices, doit également être incluse. Veuillez fusionner les 2 lettres dans un même document lors de la transmission de votre demande (3 pages par lettre et maximum de 6 pages au total);

4. Lettre d’appui de partenaires, s’il y a lieu. Si nécessaire, veuillez fusionner les lettres dans le même document lors de la transmission de votre demande (1 page par lettre et maximum de 10 lettres au total);

5. Échéancier des activités proposées du regroupement (maximum 2 pages au total).

3. MONTANT ET DURÉE DE LA SUBVENTION

.

Budget maximum par année

350 000 $

Budget maximum total sur 4 ans (financement d'un regroupement)

1 400 000 $

Durée de la subvention

4 ans, non-renouvelable

Date d'entrée en vigueur

Juin 2022

4. DÉPENSES ADMISSIBLES

  • Rémunération de salaires pour coordination et administration (la somme des rémunérations ne doit pas excéder 15 % du montant annuel de la subvention octroyée) ;
  • Bourses ou compléments de bourses d’étudiants et étudiantes, postdoctorants et postdoctorantes
  • Soutien pour des projets de recherche ;
  • Compensation de temps pour les chercheurs et chercheuses ayant le statut 3 (chercheurs et chercheuses de collège) et ayant une tâche d’enseignement. Cette somme, devant être prise à même l’enveloppe de financement totale, peut atteindre un maximum de 20 % du salaire brut et représente une compensation salariale pour les heures consacrées aux activités de recherche plutôt qu’à l’enseignement. Le versement devra se faire à l’établissement collégial par l’établissement gestionnaire de la subvention ;
  • Frais d’organisation d’activités et d’ateliers (incluant les honoraires de conférencières et conférenciers, chercheuses et chercheurs invités et consultantes et consultants, firmes spécialisées ou événementielles) ;
  • Honoraires de consultation (en lien avec l’organisation de la conférence annuelle) ;
  • Coûts de diffusion et de transfert de connaissances.

Dépenses non admissibles :

  • Salaires des chercheurs et chercheuses du regroupement répondant aux statuts 1 et 2 ;
  • Frais d’équipement, frais de location ou d’aménagement de locaux, de chauffage, d’électricité ou tout autre frais indirect lié aux activités de recherche pour un chercheur ou une chercheuse.

Frais indirects de recherche :

  • Cette subvention ne bénéficie pas du montant versé par le FRQS pour couvrir les frais indirects de recherche des établissements.

5. CRITÈRES D’ÉVALUATION

Les demandes soumises seront évaluées selon les critères suivants :

1.      Constitution du regroupement

  • Originalité de la proposition de regroupement ;
  • Intégration optimale et effet de synergie associée à une diversité d’expertises permettant un écosystème de recherche en IA et santé plus dynamique ;
  • Qualité et dynamique de la gouvernance proposée ;
  • Inclusion des étudiants et étudiantes, postdoctorants et postdoctorantes dans le regroupement et dans sa gouvernance.

2.      Programmation

  • Pertinence et adéquation de la planification scientifique proposée et mécanique de sélection des projets qui seront financés ;
  • Développement de la recherche fondamentale et de l’innovation en Intelligence artificielle ;
  • Description concrète des retombées anticipées pour le domaine de l’intelligence artificielle en santé ;
  • Valeur ajoutée de la mutualisation des infrastructures communes (matérielles et humaines) et des services offerts ;
  • Faisabilité et réalisme de l’échéancier proposé pour la mise en place du regroupement, l’initiation de la programmation, l’organisation de la conférence annuelle et les différentes activités et initiatives proposées ;
  • Contribution à l’atteinte d’un ou plusieurs des objectifs de développement durable de l’ONU ;

3.      Collaborations des membres de l’équipe

  • Qualité, diversité et ampleur des activités de collaboration et de maillage suggérées entre les chercheurs et les chercheuses, la relève étudiante et les milieux utilisateurs ;
  • Niveau d’implication de l’ensemble des experts, incluant la relève, dans le dynamisme du regroupement ;
  • Démonstration du potentiel de synergie entre les chercheurs et les chercheuses favorisant le développement et/ou l’intégration dans des initiatives d’envergure (régionales, nationales, internationales) et un rayonnement concret du regroupement.

4.      Milieu d’accueil

  • Originalité, ampleur et richesse des activités favorisant l’attraction, l’intégration, la formation et l’évolution de carrière pour la relève étudiante ainsi que pour les carrières professorales;
  • Qualité du mentorat proposé ;
  • Contribution de la relève autant étudiante que professorale au développement de l’excellence et de la notoriété du regroupement.

5.      Équité, diversité et inclusion

  • Mise en place d’actions concrètes pour favoriser l’EDI au sein du regroupement;
  • Contribution à la sensibilisation et à la formation de l’ensemble des experts du regroupement aux enjeux d’EDI, et ce, au-delà de la composition de l’équipe :
  1. Formation : actions spécifiques déjà posées et/ou planifiées pour favoriser l’EDI dans la formation de la relève (pratiques de recrutement, d’encadrement, de développement de carrière, etc.) ;
  2. Recherche : lorsque pertinent, prise en compte de la diversité dans la conception et la réalisation des projets de recherche (questions de recherche, méthodologie, etc.) et diffusion et mobilisation des connaissances auprès d’un public diversifié ;
  3. Implication: actions spécifiques déjà posées et/ou planifiées pour favoriser l’EDI dans son milieu, dans son domaine ou dans le milieu de la recherche en général (comités, événements scientifiques inclusifs, activités de sensibilisation, etc.).

Pondération des critères d’évaluation

Critères d'évaluation

1. Constitution du regroupement

Pondération sur 100

25 points

Critères d'évaluation

2. Programmation

Pondération sur 100

45 points

Critères d'évaluation

3. Collaboration des membres de l’équipe

Pondération sur 100

10 points

Critères d'évaluation

4. Milieu d’accueil

Pondération sur 100

15 points

Critères d'évaluation

5. Équité, diversité et inclusion

Pondération sur 100

5 points

6. RAPPORTS DE SUIVI

Le financement accordé au regroupement IA fera l’objet d’une rencontre de suivi annuelle entre des représentants et représentantes du regroupement, du FRQS et du MEI. Ces rencontres seront organisées annuellement pour rendre compte de l’évolution et des avancées et retombées du regroupement IA.

Le regroupement s’engage également à inviter des représentants et représentantes du FRQS à ses activités de transfert de connaissances (symposium, congrès, etc.).

Rapport d’étape :

En acceptant la subvention, l’établissement gestionnaire s’engage à fournir un rapport d’étape annuel, à l’échéance indiquée par le FRQS.

Rapport final :

En acceptant la subvention, l’établissement gestionnaire s’engage à fournir, au terme de la subvention, un rapport final à l’échéance indiquée par le FRQS.

Rapport financier :

En acceptant la subvention, l’établissement gestionnaire s’engage à fournir un rapport financier annuel, à l’échéance indiquée par le FRQS.

7. ÉTHIQUE ET CONDUITE RESPONSABLE EN RECHERCHE

Toute personne ou tout établissement bénéficiant d’un octroi doit souscrire aux pratiques exemplaires en matière d’éthique de la recherche et d’intégrité scientifique. Voir les Règles générales communes et le document Standards en éthique de la recherche et d’intégrité scientifique du FRQS pour plus de détails.

Ceci inclut la déclaration de la part du chercheur ou de la chercheuse principale et de l’établissement gestionnaire qu’il n’existe aucune présence de conflits d’intérêts réels ou apparents qui pourrait influencer le processus d’évaluation de la demande. Ceci s’applique à toutes personnes identifiées dans la demande (par exemple les experts suggérés), le formulaire ou les documents exigés lors du dépôt de la demande d’aide financière.

Pour toute question relative à la conduite responsable en recherche, à la protection des renseignements personnels et la confidentialité, à la propriété intellectuelle ainsi qu’à la protection de la liberté académique, veuillez vous référer la Politique sur la conduite responsable en recherche des Fonds de recherche du Québec.

8. LIBRE ACCÈS

Pour des projets de recherche IA, la diffusion de résultats dits « négatifs » peut être très profitable et avoir un impact significatif pour l’amélioration de la recherche, contrairement à d’autres domaines.

Conformément à la Politique de diffusion en libre accès des Fonds de recherche du Québec, les membres du regroupement doivent s’engager à rendre disponibles en libre accès leurs publications scientifiques au plus tard 12 mois après la publication. Pour connaitre les exigences des FRQ à ce sujet, veuillez consulter notre page sur la Science ouverte.

9. ÉQUITÉ, DIVERSITÉ ET INCLUSION

Les Fonds de recherche du Québec souhaitent contribuer au soutien d’un écosystème de recherche basé sur l’équité, la diversité et l’inclusion. Des mesures ont ainsi été mises en place afin de renforcer la prise en compte de ces principes. Les personnes que nous finançons sont également encouragées à privilégier ceux-ci dans le contexte de leurs activités de recherche. Pour plus d’informations, veuillez consulter nos énoncés sur l’équité, la diversité et l’inclusion.

10. PROPRIÉTÉ INTELLECTUELLE

Les titulaires d’octroi et les établissements auxquels ils sont affiliés possèdent tous les droits de propriété intellectuelle en ce qui a trait aux données brutes originales, aux travaux de recherche intérimaires et aux résultats des projets de recherche financés, conformément aux règles internes de propriété intellectuelle des établissements.