Responsable : 
Krasimira Marinova

Établissement : 
Université du Québec en Abitibi-Témiscamingue (UQAT)

Année de concours : 
2020-2021

Partenariat

Ministère de l'Éducation | Ministère de l'Enseignement supérieur

Action concertée : Programme de recherche en littératie

Volet : Projet de recherche-action

Partenaire : Ministère de l’Éducation et de l’Enseignement supérieur

Table des matières

  1. Résumé du projet

1. Résumé du projet

Ce projet de recherche-action répond au besoin 2 de l’appel de propositions, soit les conditions à mettre en place pour favoriser la réussite des premiers apprentissages en lecture chez les enfants de 4 à 6 ans? Des recherches ont démontré l’importance du jeu symbolique pour le développement des habiletés fondamentales à l’acquisition du langage écrit, telles que la pensée représentationnelle, le métalangage de planification, le schéma narratif et les fonctions exécutives. Il a aussi été démontré que les programmes d’éducation préscolaire qui prennent appui sur le jeu donnent de meilleurs résultats à long terme en ce qui concerne les habiletés liées à la compréhension de texte, au décodage, à l’orthographe et à la grammaire que les programmes orientés vers un enseignement systématique et explicite. Cependant, l’importance du jeu pour les premiers apprentissages de l’écrit semble peu connue des enseignantes et celles-ci considèrent ne pas avoir suffisamment de connaissances pour soutenir les apprentissages du langage écrit dans le jeu symbolique. Ce projet de recherche-action se propose de répondre à ce besoin en accompagnant une équipe école pour adapter et mettre en œuvre un modèle de situations d’apprentissage issues du jeu symbolique (SAIJ) visant à soutenir l’émergence de l’écrit chez les enfants à la maternelle 5 ans. Ce modèle s’inscrit à l’interface de pratiques appropriées au développement des enfants et d’une intention pédagogique de leur fournir des occasions d’apprendre l’écrit. Une recherche-action de type collaboratif permettra de répondre à la question de recherche suivante: Quelles sont les conditions favorisant l’émergence de l’écrit dans les SAIJ? Afin de construire un sens commun et une vision partagée du jeu symbolique et l’émergence de l’écrit, et de documenter les conditions favorables à la réussite d’un modèle de SAIJ, cette recherche conciliera l’approche méthodologique de recherche et celle propre au développement professionnel. Un devis qualitatif complété par une procédure évaluative sera mis en place et une démarche multiphase sera suivie. Cette recherche produira de nouvelles connaissances relatives aux conditions favorisant l’émergence de l’écrit par le jeu symbolique. Par l’effort déployé pour établir la typologie de ces conditions en matière d’environnement éducatif, d’interactions sociales et de pratiques enseignantes, ces connaissances dépasseront le contexte concret de leur production et contribueront à l’avancement des savoirs en didactique du français et en pédagogie du jeu. Les nouvelles pratiques enseignantes seront décrites, la démarche de leur application sera tracée et des pistes d’amélioration seront identifiées, ce qui facilitera le transfert du modèle dans d’autres milieux. De plus, elle proposera aux décideurs des données empiriques permettant de documenter les conditions à mettre en place pour favoriser la réussite des premiers apprentissages en lecture par le jeu symbolique. Les participantes à la recherche seront douze enseignantes à l’éducation préscolaire, une orthopédagogue et une orthophoniste, toutes œuvrant dans une école située dans la région du Grand Montréal. Environ 220 enfants y participeront puisque leur enseignante implantera le modèle de SAIJ dans leur classe. L’équipe est constituée de trois chercheurs universitaires et deux cochercheuses du milieu, des enseignantes chevronnées à l’éducation préscolaire.

COCHERCHEURS ET COCHERCHEUSES

NOMPRÉNOMÉTABLISSEMENTDÉPARTEMENTSTATUT EN RECHERCHE
BarilMarie-PierreCommission scolaire des PatriotesEcole La passerelleAutre chercheur ou chercheuse, intervenant.e ou artiste
CampbellBrigitteCommission scolaire des PatriotesEcole La passerelleAutre chercheur ou chercheuse, intervenant.e ou artiste
DumaisChristianUniversité du Québec à Trois-RivièresSciences de l’éducationChercheur ou chercheuse universitaire
MarinovaKrasimiraUniversité du Québec en Abitibi-TémiscamingueSciences de l’éducationChercheur ou chercheuse principal.e
MoldoveanuMirelaUniversité du Québec à MontréalDépartement d’éducation et formation spécialiséesChercheur ou chercheuse universitaire

Appel de propositions

Pour consulter l’appel de propositions, cliquez ici.

Durée du projet, montant octroyé et date de dépôt du rapport final

Le projet est d’une durée de 3 ans, le montant total octroyé est de 222 247$ et le rapport de recherche est attendu pour le 31 octobre 2022.