Responsable : 
Ross Stevenson

Établissement : 
Université du Québec à Montréal (UQAM)

Année de concours : 
2021-2022

Partenariat

Ministère de l'Énergie et Ressources naturelles

Programme de recherche en partenariat sur le développement durable du secteur minier – II

1. Résumé du projet

Les réactions de précipitation carbonatée et de décarbonatation sont fréquemment associées aux fluides hydrothermaux et à la minéralisation aurifère. Le champ filonien du Val-d’Or (Louvicourt à Malartic) de la sous-province de l’Abitibi est un exemple typique de cette association. Le champ filonien et les gisements d’or orogéniques associés de cette zone sont caractérisés par l’association d’or avec des veines de sulfure-quartz-carbonate (+/- tourmaline et autres minéraux accessoires). Des études isotopiques antérieures suggèrent que les fluides qui formaient ces veines provenaient de mélanges de fluides crustaux profonds d’origine métamorphique avec des fluides crustaux peu profonds. Les fluides métamorphiques sont le produit des réactions de déshydratation et de décarbonations de la croûte archéenne profonde.

Objectifs

Notre équipe spécialisée en métallogénie et géologie isotopique propose d’étudier l’interaction de ces fluides à l’aide de la technique novatrice des isotopes stables de Sr (88/86Sr). Le fractionnement entre les isotopes stables de Sr est sensible à la précipitation et à la dissolution du carbonate ainsi qu’à la vitesse de précipitation des carbonates dans les veines. La technique fournira des contraintes sur l’origine de la composante métamorphique des fluides, le degré de mélange avec les fluides peu profonds et les taux de précipitation.

Résultats attendus et retombées escomptées

Ces informations seront combinées avec des paramètres tels que la concentration en or, la proximité de l’échantillon par rapport aux failles et la profondeur de l’échantillon dans le but d’affiner les modèles d’exploration minérale pour la région du Val-d’Or. Notre objectif est de produire des modèles qui profiteront ultimement aux sociétés d’exploration minière dansleurs efforts d’augmenter les réserves d’or qui alimentent une grande partie de l’économie régionale.

Les modèles et techniques qui en résultent pourront éventuellement être testés dans d’autres régions du Québec sur d’autres types de systèmes hydrothermaux. Ce projet en partenariat avec le ministère de l’Énergie et des Ressources naturelles (MERN) s’accorde avec l’axe de recherche 5: Développement et optimisation des outils géoscientifiques et géomatiques.

2. Équipe de recherche

Équipe de recherche

NOM, PRÉNOM
INSTITUTION
NOM, PRÉNOM

Stevenson, Ross

INSTITUTION

Université du Québec à Montréal [UQAM]

NOM, PRÉNOM

Beaudoin, Georges

INSTITUTION

Université Laval

3. Appel de propositions

Le projet est d’une durée de 3 ans et le montant total octroyé est de 163 000 $.