Responsable : 
Beaulieu, David

Établissement : 
Collèges

Année de concours : 
2021-2022

Le présent projet de recherche vise le développement d’une station météorologique à faible coût et capable de produire des données utiles pour surveiller la fonte des glaciers afin d’en anticiper les effets et pallier les conséquences. Les répercussions de la fonte des glaciers sur l’environnement et les populations qui habitent aux abords de ces glaciers sont bien documentées. Surveiller la fonte des glaciers permet de générer et optimiser les modèles prédictifs qui aident à anticiper et prévenir ces conséquences. Plusieurs techniques sont utilisées pour surveiller la fonte des glaciers et alimenter ce qu’on appelle « modèles prédictifs ». Les techniques les plus simples requièrent d’être combinées avec d’autres et les techniques les plus complexes sont coûteuses et ne répondent pas toujours aux besoins des glaciologues. Dans ce contexte, l’objectif général de notre projet est de concevoir une station météorologique portative, autonome, fiable et à faible coût de manière à étudier la fonte des glaciers. L’originalité de notre projet consiste à développer une mini-station météorologique qui répond spécifiquement aux besoins des glaciologues.

Pour ce faire, nous combinerons la méthodologie agile à celle de la chute d’eau dans un processus itératif nous permettant sur trois ans de passer d’une version bêta à un instrument fiable et utilisable par les glaciologues. Au cours de ces trois années, nous concevrons, fabriquerons et testerons, en laboratoires et en contexte authentique d’utilisation, nos prototypes. Nous prévoyons plusieurs activités de transfert et diffusion des connaissances dans le réseau de l’éducation (universités, cégeps et écoles secondaires) et dédiées au grand public. Plusieurs étudiants prendront part à ce projet et seront familiarisés ou formés au développement technologique et à la recherche appliquée.

Finalement, avec ce projet, nous pourrons sensibiliser la relève aux domaines scientifiques qui peuvent jouer un rôle clé à notre compréhension des effets des changements climatiques, en plus de proposer une innovation technologique ayant le potentiel d’avoir un impact réel sur l’étude de la fonte des glaciers.