Responsable : 
Karine N. Tremblay

Établissement : 
Université du Québec à Chicoutimi (UQAC)

Année de concours : 
2020-2021

Partenariat

Ministère de l'Éducation | Ministère de l'Enseignement supérieur

Action concertée : Programme de recherche en littératie

Volet : Projet de recherche-action

Partenaire : Ministère de l’Éducation et de l’Enseignement supérieur

Table des matières

  1. Résumé du projet

1. Résumé du projet

Cette recherche veut répondre à l’une des questions soulevées dans l’appel de proposition, à savoir : « Quelles approches ou pratiques pédagogiques sont les plus susceptibles de favoriser le développement des compétences en littératie des élèves présentant une déficience intellectuelle moyenne à sévère (DI M/S)? ». Alors que le développement des compétences en littératie chez les personnes ayant une DI améliore leur qualité de vie en réduisant les obstacles à leur participation sociale (Martini-Willemin, 2013), il s’avère que les meilleures pratiques d’enseignement de la littératie auprès d’élèves ayant une DI M/S sont très peu documentées par la recherche et que le personnel scolaire est peu outillé pour favoriser le développement de telles compétences (Cèbe et Paour, 2012). En 2016, l’école de l’Envol spécialisée auprès des élèves ayant une DI M/S a amorcé un partenariat avec des chercheurs afin d’examiner comment favoriser le développement des compétences en littératie de leurs élèves. Un projet pilote (2017-2019) a permis la mise en place d’une communauté de pratique (CP) visant le développement de pratiques pédagogiques. Or, consciente que l’appropriation de telles pratiques exige du temps et demeure à poursuivre, l’équipe-école désire prolonger le travail amorcé. Ce travail a notamment permis d’identifier et de valider les conditions de l’aménagement selon un design inclusif d’une bibliothèque scolaire et de classes favorable au déploiement de pratiques en littératie. La présente recherche prend place à l’école de l’Envol et fait appel à l’intelligence collective d’une recherche-action pour favoriser le développement et le déploiement de pratiques pédagogiques en salle de classe et en bibliothèque, susceptibles de rehausser des compétences en littératie d’élèves ayant une DI M/S. Trois objectifs en découlent : 1) Répertorier, concevoir et expérimenter des pratiques pédagogiques susceptibles de contribuer au rehaussement des compétences en littératie d’élèves ayant une DI M/S; 2) Documenter et expliquer la régulation par les enseignants des pratiques pédagogiques expérimentées; 3) Analyser dans quelle mesure les classes et la bibliothèque aménagées selon un design inclusif permettent aux équipes-classe de mieux accompagner les élèves dans le rehaussement de leurs compétences en littératie. D’une durée de trois ans, la recherche s’actualise en CP à laquelle participeront 16 membres de l’école accueillant des élèves âgés de 4 à 21 ans : 5 équipes-classe formées d’une enseignante et d’une TES, la direction, une conseillère pédagogique, une enseignante pivot, une bibliothécaire, une orthophoniste, et une psychologue. Une collecte de données multiples de nature qualitative permettra d’effectuer de manière itérative, à la fin de chaque année, une analyse croisée des données relatives à chaque objectif ainsi qu’une triangulation des données couvrant l’ensemble des objectifs (an 3). Au plan théorique, cette recherche contribuera à combler le manque de connaissances relatives aux pratiques d’enseignement en littératie adaptées aux caractéristiques et aux besoins des élèves ayant une DI M/S. Elle documentera l’apport des aménagements ayant un design inclusif dans l’actualisation de ces pratiques, ce qui constitue une contribution importante et novatrice. Cette recherche permettra également d’outiller d’autres milieux scolaires à rehausser les compétences en littératie des personnes ayant une DI M/S.

 
 

COCHERCHEURS ET COCHERCHEUSES

NOMPRÉNOMÉTABLISSEMENTDÉPARTEMENTSTATUT EN RECHERCHE
MooreCarolineCommission scolaire des Premières-Seigneuries [CSDPS]École de l’EnvolAutre chercheur ou chercheuse, intervenant.e ou artiste
MoralesErnestoUniversité LavalFaculté de médecineChercheur ou chercheuse universitaire
MoreauAndré C.Université du Québec en Outaouais [UQO]Sciences de l’éducationChercheur ou chercheuse universitaire
PhilionRuthUniversité du Québec en Outaouais [UQO]Sciences de l’éducationChercheur ou chercheuse universitaire
RuelJulieCISSS de l’OutaouaisEnseignement, relation universitaire et rechercheAutre chercheur ou chercheuse, intervenant.e ou artiste
TremblayKarine N.Université du Québec à Chicoutimi [UQAC]Sciences de l’éducationChercheur ou chercheuse principal.e

Appel de propositions

Pour consulter l’appel de propositions, cliquez ici.

Durée du projet, montant octroyé et date de dépôt du rapport final

Le projet est d’une durée de 3 ans, le montant total octroyé est de 218 992$ et le rapport de recherche est attendu pour le 31 octobre 2022.