Responsable : 
Carl Guilmette

Établissement : 
Université Laval

Année de concours : 
2021-2022

Partenariat

Ministère de l'Énergie et Ressources naturelles

Programme de recherche en partenariat sur le développement durable du secteur minier – II

1. Résumé du projet

Les structures héritées sont des structures géologiques formées à une étape antérieure à un évènement géologique d’intérêt. Ces structures ancestrales peuvent contenir des assemblages lithologiques singuliers, constituer des zones de faiblesses et/ou montrer un relief important, influençant la déformation, la circulation de magma et de fluide et donc la formation de gisements de ressources minérales lors de l’évolution des marges cratoniques.

Objectifs

L’objectif du présent programme de recherche est de caractériser l’influence des structures héritées du Craton Supérieur sur l’évolution tectonique de l’Orogène de l’Ungava, au Nunavik, et sur la genèse de gisements de minéraux critiques et stratégiques dans la région. Quoique relativement évidentes dans le Craton Supérieur, l’extension de telles structures est aujourd’hui difficile à suivre sous l’orogène de l’Ungava, étant enfouies sous des empilements volcaniques et sédimentaires déformés.

Résultats attendus et retombées escomptées

Le programme vise donc à détecter la signature isotopique de ces structures dans les empilements volcaniques sus-jacents, signature acquise lors de l’interaction avec la croûte du Supérieur lors de la formation de la marge. De telles interactions seraient un signe du recyclage des métaux et volatiles contenus dans les structures héritées, délimitant des zones à fort potentiel en ressources minérales. Le programme vise également à détecter l’effet d’un relief hérité ou même d’une réactivation de ces structures sur l’évolution tectonométamorphiques des nappes ductiles de l’arrière-pays, interaction qui est généralement interprétée comme responsable de la formation de structures transverses favorables à la circulation de fluides et à la formation de gisements. Dans un troisième volet, le programme de recherche vise à mieux caractériser la signature géophysique de ces linéaments dans les cartes des anomalies du champ magnétique résiduel et du champ gravitaire. La confirmation de l’influence des structures héritées du Supérieur sur l’évolution tectonique et sur la métallogenèse dans l’Orogène de l’Ungava ainsi que la délimitation des zones d’influence et la détection de leur prolongement permettraient de mieux cibler les travaux de l’industrie de l’exploration minérale, optimisant leur interaction avec l’environnement fragile du Nunavik et réduisant l’investissement requis pour mener à une découverte. Ce programme de recherche sera mené en partenariat avec la Direction Générale de Géologie Québec, au sein du MERN, qui est responsable de la mise en valeur du potentiel minéral du territoire Québécois.

2. Équipe de recherche

Équipe de recherche

NOM, PRÉNOM
INSTITUTION
NOM, PRÉNOM

Guilmette, Carl

INSTITUTION

Université Laval

NOM, PRÉNOM

Laflamme, Crystal

INSTITUTION

Université Laval

NOM, PRÉNOM

Rottier, Bertrand

INSTITUTION

Université Laval

NOM, PRÉNOM

Beaudoin, Georges

INSTITUTION

Université Laval

NOM, PRÉNOM

Dupuis, Christian

INSTITUTION

Université Laval

3. Appel de propositions

Le projet est d’une durée de 3 ans et le montant total octroyé est de 300 000 $.