Responsable : 
Paul Bédard

Établissement : 
Université du Québec à Chicoutimi (UQAC)

Année de concours : 
2019-2020

Partenariat

Ministère de l'Énergie et Ressources naturelles

Programme de recherche en partenariat sur le développement durable du secteur minier – II

1. Résumé du projet

Il est proposé de développer une solution informatique (intelligence artificielle ou d’apprentissage machine automatisée) pour la reconnaissance optique des minéraux.

Objectif

Les objectifs du projet sont:

  1. De construire un ensemble de données riche : catalogue d’images de minéraux en nombre significatif et balancé pour l’entrainement des modèles d’apprentissage;
  2. D’améliorer les modèles entrainés d’apprentissage machine; et 3) de déployer des solutions d’intelligence artificielle dans le milieu industriel.

Résultats attendus et retombées escomptées

Le résultat attendu du projet est un logiciel capable de reconnaitre de nombreux minéraux en grains ou broyés et ultimement les minéraux inclus dans les roches. De plus, les algorithmes développés avec l’objectif de gérer les étiquetages erronés des images seront des outils avec une forte valeur ajoutée dans le domaine de la vision par ordinateur. En effet, pour le moment, il n’existe pas d’ outils qui permettent de réaliser cela, alors que les ensembles de données réels possèdent un grand nombre d’erreurs.

Parmi les retombées escomptées, il y a :

  1. Le renforcement d’une industrie minière axée sur le savoir, l’innovation et les nouvelles technologies;
  2. Participer à la formation de personnel hautement qualifié (étudiants de 1er cycle, maitrise et postdoctorants) et ainsi augmenter le potentiel de recherche dans le domaine minier en assurant la relève scientifique et la formation de spécialistes et d’ experts dont le Québec a besoin;
  3. Reconnaitre à faible coût et rapidement, les minéraux en grains, broyés et ultimement en affleurement ou en carotte;
  4. Contribuer à de meilleures connaissances sur la dispersion des concentrations des minéraux indicateurs afin d’améliorer les cartographies régionales et d’identifier des zones à fort potentiel économique et;
  5. Envisager l’analyse avec cette méthode les sédiments glaciaires déjà récoltés du ministère de l’Énergie et des Ressources naturelles du Québec.

Il est important de souligner que ce n’est pas la première fois que les chercheurs collaborent avec IOS Services Geoscientifiques lors de projets de recherche. Par le passé, nous avons pu développer une synergie avec l’équipe du partenaire qui nous permet d’envisager que ces travaux ambitieux pourront être menés à bien selon les échéanciers. Le partenaire nous a fortement épaulés lors de nos travaux précédents et son appui à ce nouveau projet est indicateur de son enthousiasme face aux retombées potentielles. IOS est un chef de file à l’échelle mondiale en minéralogie appliquée à l’exploration minière et dans l’identification automatisée des minéraux. L’entreprise collabore avec divers centres de recherche tant universitaires que corporatifs, notamment avec des équipementiers de calibre mondial.

2. Équipe de recherche

Équipe de recherche

NOM, PRÉNOM
INSTITUTION
NOM, PRÉNOM

Bédard, Paul

INSTITUTION

Université du Québec à Chicoutimi (UQAC)

NOM, PRÉNOM

Maitre, Julien

INSTITUTION

Université du Québec à Chicoutimi (UQAC)

NOM, PRÉNOM

Bouchard, Kévin

INSTITUTION

Université du Québec à Chicoutimi (UQAC)

3. Appel de propositions

Le projet est d’une durée de 3 ans et le montant total octroyé est de 300 000 $.