Responsable : 
Isabelle Giroux

Établissement : 
Université de Montréal

Année de concours : 
2019-2020

Partenariat

Ministère de la Santé et des Services sociaux

Action concertée – Programme de recherche sur les impacts socioéconomiques des jeux de hasard et d’argent

Volet – Synthèse des connaissances 

Partenaire : 

  • Ministère de la Santé et des Services sociaux (MSSS)

1. Résumé du projet

Bien que l’efficacité de la thérapie cognitive-comportementale ne soit plus à démontrer lorsqu’il s’agit de traiter des joueurs, elle ne semble pas toujours parfaitement adaptée aux circonstances contemporaines du jeu (offre de jeu très variée, troubles concomitants). Les adaptations thérapeutiques nécessaires occasionnent un défi pour les professionnels amenés à intervenir auprès de personnes aux prises avec une dépendance.

Des études récentes soulèvent notamment l’importance de prendre en considération les difficultés de régulation émotionnelle (gestion des émotions) des individus dans la conceptualisation des problèmes de jeu. En effet, lorsqu’il est question de l’utilisation d’alcool ou de drogues ou de la pratique des jeux de hasard et d’argent et des jeux vidéo, plus une personne a de la difficulté à réguler ses émotions, moins elle parvient à percevoir le risque, plus elle prend des risques, et plus il lui est ardu de contrôler l’impulsivité ou de prendre de bonnes décisions. Cependant, la régulation des émotions ne se retrouve que partiellement abordée dans les programmes d’intervention, et les techniques utilisées varient. Dans cette perspective, connaître l’état des connaissances sur la régulation émotionnelle en contexte de dépendance offrira aux intervenants et chercheurs des informations essentielles afin de bonifier les interventions existantes et ainsi mieux assister les intervenants.

En procédant à cette recension systématique, le présent projet dressera un portrait critique (a) des impacts de la régulation émotionnelle lors du traitement des dépendances comportementales (jeux de hasard et d’argent, jeu vidéo, internet) et de troubles liés à l’utilisation de substances, ainsi que (b) des outils d’évaluation et d’intervention existants.

Les résultats de cette recension bénéficieront aux intervenants œuvrant en dépendance en documentant la régulation émotionnelle en thérapie et en offrant un répertoire d’outils disponibles. Finalement, la recension permettra d’identifier des besoins en recherche ou en développement de programmes.

2. Cochercheurs et cochercheuses

Nom, Prénom

Bouchard, Stéphane

Institution

Université du Québec en Outaouais [UQO]

Département

Département de psychoéducation et de psychologie

Statue en recherche

Chercheur ou chercheuse  universitaire

Nom, Prénom

Ferland, Francine

Institution

CIUSSS de la Capitale-Nationale

Département

Aucun

Statue en recherche

Chercheur ou chercheuse  universitaire

Nom, Prénom

Giroux, Isabelle

Institution

Université Laval

Département

École de psychologie

Statue en recherche

Chercheur ou chercheuse  universitaire

Nom, Prénom

Grégoire, Philippe

Institution

Université Laval

Département

Département de finance, assurance et immobilier

Statue en recherche

Chercheur ou chercheuse  universitaire

Nom, Prénom

Sévigny, Serge

Institution

Université Laval

Département

Département des fondements et pratiques en éducation

Statue en recherche

Chercheur ou chercheuse  universitaire

3. Appel de propositions

Le projet est d’une durée de 18 mois, le montant total octroyé est de 59 994 $ et le rapport final est attendu pour le 30 novembre 2021.