Responsable : 
Catherine Maynard

Établissement : 
Université Laval

Année de concours : 
2021-2022

Partenariat

Ministère de l'Éducation | Ministère de l'Enseignement supérieur

Action concertée : Programme de recherche en littératie

Volet : Projet de recherche-action

Partenaire : Ministère de l’Éducation (MEQ)

1. Résumé du projet

S’inscrivant dans une perspective d’apprentissage tout au long de la vie et conçue en réponse au besoin spécifique de recherche 8 du Programme de recherche en littératie, cette recherche-action se penche sur une population d’apprenant.es dont les besoins en littératie sont prégnants : les personnes immigrantes peu scolarisées ou peu alphabétisées (PIPSPA). Cette population aux caractéristiques particulières fait l’objet d’une préoccupation et d’une attention grandissantes des autorités gouvernementales (Amireault et al., 2020; Fortier et al., 2020) et des chercheur.es québécois.es (Beaulieu et al., 2019). Plus précisément, la présente étude est guidée par la question suivante : comment favoriser le plaisir de lire et d’écrire des PIPSPA pour développer leurs compétences en littératie ? Mené par une équipe formée de chercheures de différents domaines (didactique du français langue seconde, travail social) et d’expertes des milieux de pratique, ce projet souhaite contribuer à la réflexion sur les pratiques d’enseignement soutenant le développement des compétences en littératie des PIPSPA, et ce, en suscitant leur engagement et le développement d’un rapport à l’écrit favorable aux apprentissages, deux concepts permettant de prendre le pouls du plaisir de lire et d’écrire. À partir de l’hypothèse selon laquelle un projet de bibliothèque vivante (BV) serait un moyen prometteur de stimuler ce plaisir chez les PIPSPA, cette recherche-action a pour objectif de concevoir et de mettre en œuvre un tel projet afin de documenter, tout au long de celui-ci, l’engagement et le rapport à l’écrit des apprenant.es.

Les BV permettent à des usager.ères-lecteur.trices, de toute génération et de tout milieu culturel, d’emprunter un « livre vivant » (une personne et non un livre). Celui-ci est alors appelé à partager de vive voix son histoire afin d’encourager la déconstruction de préjugés et les échanges entre des personnes qui, autrement, ne se seraient pas rencontrées (BANQ, 2017). Dans cet esprit, l’équipe de recherche et les partenaires concevront des activités visant à préparer les PIPSPA à prendre part à une BV dans leur école ou dans leur communauté. Prenant par exemple la forme de discussions autour de photos et d’albums sans texte ou encore de dispositifs d’enseignement du vocabulaire, ces activités amèneront les PIPSPA à produire des textes identitaires plurilingues et multimodaux (Cummins et Early, 2011 ; Flint et al., 2019) qu’elles pourront partager avec des interlocuteur.trices réel.les dans le cadre de la BV. Ces textes, qui prendront racine dans les expériences et les histoires de vie des PIPSPA, sont susceptibles de donner un sens à l’écrit pour ainsi stimuler leur engagement dans le développement de leurs compétences en littératie. Ce projet de BV sera mis en place dans quatre classes de PIPSPA au sein de deux centres partenaires de villes d’accueil de réfugié.es (Québec et Victoriaville). L’engagement et le rapport à l’écrit des PIPSPA seront documentés au moyen d’observations de classe et d’entretiens individuels. Les nouvelles connaissances produites seront diffusées directement au milieu éducatif pouvant en bénéficier, dont les partenaires de la recherche et les instances ministérielles responsables du programme-cadre d’enseignement aux PIPSPA (en cours de conception).

2. Cochercheurs et cochercheuses

Nom, Prénom

Amireault, Valérie

Établissement

Université du Québec à Montréal [UQAM]

Département

Département de didactique des langues

Statut en recherche

Chercheur ou chercheuse  universitaire

Nom, Prénom

Armand, Françoise

Établissement

Université de Montréal

Département

Département de didactique

Statut en recherche

Chercheur ou chercheuse  universitaire

Nom, Prénom

Beaulieu, Suzie

Établissement

Université Laval

Département

Département de langues, linguistique et traduction

Statut en recherche

Chercheur ou chercheuse  universitaire

Nom, Prénom

Fillion, Catherine

Établissement

Centre Louis-Jolliet

Département

Aucun

Statut en recherche

Chercheur ou chercheuse  universitaire

Nom, Prénom

Fortier, Véronique

Établissement

Université du Québec à Montréal [UQAM]

Département

Département de didactique des langues

Statut en recherche

Chercheur ou chercheuse  universitaire

3. Appel de propositions

Pour consulter l’appel de propositions, cliquez ici.

Le projet de recherche-action est d’une durée de 3 ans et le rapport final est attendu pour le 1er novembre 2024.