3e prix : Dana Simon, Université de Montréal

Que ce soit dans un contexte personnel ou professionnel, Dana Simon partage avec son entourage ses connaissances scientifiques. Elle présente souvent des ateliers dans les écoles de ses filles et son travail lui donne l’occasion d’interagir avec la communauté de surveillance de floraison d’algues dans les lacs.

Dana a fait des études graduées en biologie moléculaire à l’Université Concordia, puis a obtenu un doctorat en chimie environnementale à l’Université de Genève (Suisse) suivi d’un stage postdoctoral à l’Université de Montréal. Elle s’investit dans l’Association des stagiaires postdoctoraux et y développe un nouvel intérêt qui la pousse à prendre en charge la coordination d’un programme FONCER-CRSNG en assurant les opérations administratives et financières dont la qualité est citée en exemple par le CRSNG.

Avec l’ouverture du projet de recherche sur les cyanobactéries, subventionné par Génome Québec et Génome Canada, Dana y a vu un défi et accepte le poste de gestionnaire. En parallèle, elle gère un projet en sciences participatives englobant plus de 86 lacs au Québec. Récemment, Dana s’est lancée dans la littérature de jeunesse en écologie en publiant File et Bul Le mystère du lac vert, avec ses collègues Nicolas Tromas, Jean-Olivier Goyette et l’illustratrice Stéphanie Huneault (disponible sur demande).