Maillages intersectoriels

Avec la recherche intersectorielle, les Fonds de recherche du Québec invitent à dépasser la simple réunion ou juxtaposition de plusieurs disciplines et secteurs pour résoudre un problème ou se saisir d’un objet de recherche. Concrètement, un maillage intersectoriel en recherche prend forme de différentes façons :

  • À la conception et au développement conjoints, au sein du projet, de problématiques mobilisant des questions ou des objets de recherche communs ou partagés par les représentants des différents secteurs
  • Au développement d’une méthodologie innovante, adaptée à chaque problématique et intégrant des approches de chacun des secteurs représentés au sein du projet
  • À la composition des équipes : des chercheurs d’au moins deux secteurs des trois grands secteurs couverts par les FRQ, soit : les sciences naturelles et génie, les sciences sociales et humaines, arts et lettres, et la santé
  • À l’inclusion de toutes les sphères de la société par des approches de recherche collaborative avec les milieux utilisateurs et citoyens, la création de living lab ou des partages de savoirs autant scientifiques qu’expérientiels pour favoriser l’intégration d’innovations issues de la recherche dans la société québécoise

Pour en savoir plus, écoutez cette vidéo de Mme Denise Pérusse, directrice aux défis de société et aux maillages intersectoriels :

Créativité, Audace et Prise de risques

Le programme AUDACE fait place à des projets à haut risque et atypiques, misant sur les maillages intersectoriels et pouvant générer des savoirs radicalement novateurs et porteurs de retombées potentielles considérables, quelle qu’en soit la nature.

Lancé en 2017 par les FRQ et faisant maintenant des petits à l’échelle internationale, notamment au Luxembourg, ce programme a permis de financer plus de 60 projets de recherche avec ces quatre premières cohortes de chercheurs et chercheuses tous plus passionnés les uns que les autres.

Découvrez nos audacieux et audacieuses 2018-2019, 2019-2020, 2020-2021.

Recherche intersectorielle sur le vieillissement

À la suite d’une consultation avec la communauté scientifique, une plateforme de financements de la recherche intersectorielle sur le vieillissement a vu le jour. Toutes et tous sont convaincus qu’une démarche intersectorielle permet d’étudier le vieillissement avec une vision écosystémique, d’ouvrir de nouvelles perspectives et d’inaugurer des cadres conceptuels inédits. L’intersectorialité s’incarne aussi par l’inclusion des différents secteurs de la société incluant les utilisateurs des résultats anticipés.

Dans ces deux premières années de concours, la plateforme a financé 17 projets et 4 cohortes. Découvrez les projets pour le volet AUDACE, le volet Living Lab et les cohortes financées.

Un puissant levier pour répondre à trois grands défis de société

Une programmation de recherche intersectorielle pour trouver des solutions innovantes, socialement acceptables et appropriées au contexte québécois et pouvant répondre aux trois grands défis de société déterminés dans le cadre d’une consultation au sein de la communauté scientifique :

  • Changements démographiques et vieillissement
  • Changements climatiques et développement durable
  • Entrepreneuriat et créativité

Cette programmation, développée par les Fonds de recherche du Québec, dépend d’investissements supplémentaires octroyés dans le cadre de la SQRI 2017-2022.

Les fruits de la recherche intersectorielle

Des chercheurs et chercheuses témoignent de l’apport de la démarche intersectorielle dans leurs travaux de recherche.