Année de concours : 
2022-2023

Date limite (pré-demande) : 
11 octobre 2022 à 16h00 (EST)

Date limite (demande) : 
8 novembre 2022 à 16h00 (EST)

Annonce des résultats : 
Fin décembre

Montant : 
50 000 $/an (dont 5 000 $ en frais de déplacement)

Durée du financement : 
1 an, renouvelable pour une année additionnelle

Partenariat

Comité consultatif sur les changements climatiques

NOTE IMPORTANTE

Le formulaire électronique est disponible dans le Portfolio électronique des Fonds de recherche du Québec (FRQ). Votre compte Portfolio FRQnet est unique pour les trois FRQ. Pour avoir accès au formulaire, vous devrez choisir la section Société et culture (FRQ-Société et culture est le Fonds gestionnaire). Le formulaire est disponible sous « Concours disponibles », Programme « Bourses et stages de formation ».

NOTE  : Le présent concours fait référence aux Règles générales communes (RGC) qui s’appliquent à l’ensemble de la programmation des Fonds de recherche du Québec. Si des conditions particulières s’appliquent à ce concours, elles sont indiquées dans ce document et prévalent sur les RGC.

1. CONTEXTE

Un partenariat FRQ — Comité consultatif sur les changements climatiques

Le Comité consultatif sur les changements climatiques (ci-après « Comité ») et les FRQ s’unissent pour soutenir l’avancement des connaissances relatives au grand défi de société que constitue la lutte contre les changements climatiques.

Le Comité est un organisme permanent et indépendant qui a pour mission de conseiller le ministre de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques sur les orientations, les programmes, les politiques et les stratégies en matière de lutte contre les changements climatiques. Ses avis au ministre sont rendus publics. Pour réaliser son mandat, le Comité tient compte de l’évolution des connaissances scientifiques et technologiques ainsi que des consensus scientifiques. Le Comité s’appuie également, lors de l’élaboration et de la diffusion de ses avis, sur des démarches de consultation et de collaboration réalisées auprès d’une pluralité d’acteurs de la société civile.

Considérant les enjeux complexes et multidimensionnels de l’atténuation des changements climatiques et de l’adaptation à leurs impacts, et dans le sillage du programme de bourses doctorales en Action climatique, les FRQ et le Comité ont élaboré ce nouveau programme de bourses de stage postdoctoral dont l’objectif est de favoriser la mise en valeur d’études novatrices contribuant à bonifier le conseil scientifique au gouvernement. Les travaux effectués dans le cadre de ce stage contribueront ainsi à appuyer et à alimenter les travaux du Comité dans son rôle de conseil au ministre de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques.

2. OBJECTIFS DU PROGRAMME

Le stage postdoctoral en politiques climatiques vise à la fois à soutenir les travaux du Comité et à offrir à la personne retenue une opportunité de carrière en approfondissant ses compétences dans le domaine des politiques publiques appliquées à la lutte contre les changements climatiques du Québec. Pour ce premier concours, le stage s’effectuera au sein du secrétariat du Comité sous la supervision académique du président du Comité, le professeur Alain Webster de l’École de gestion de l’Université de Sherbrooke. L’expertise de contenu de la personne stagiaire devra s’inscrire dans l’un ou plusieurs des domaines suivants de la lutte contre les changements climatiques :

  • Les actions d’atténuation dans l’ensemble des secteurs d’émissions;
  • Les actions d’adaptation;
  • Les impacts environnementaux, sociaux ou économiques des changements climatiques;
  • Les enjeux d’équité sur le territoire québécois entre secteurs d’activité, entre régions et collectivités locales, entre générations et entre les genres;
  • Les enjeux et perspectives des peuples autochtones.

2.1 Mandat spécifique

Les travaux menés dans le cadre du stage par la personne retenue alimenteront, notamment, l’élaboration par le Comité d’un bilan de l’action climatique du Québec. Ce bilan s’inscrit dans le contexte du bilan mondial de l’action climatique qui doit être effectué en 2023, selon l’Accord de Paris auquel le Québec s’est déclaré lié. Le bilan, qui sera effectué par le Comité, reposera sur les meilleures données scientifiques disponibles et sera rendu public à la fin de l’automne 2023. La personne retenue sera également amenée à produire des analyses concernant la lutte contre les changements climatiques pour alimenter la production d’autres avis ou de publications du Comité, selon les priorités déterminées par le Comité et en fonction de son expertise.

2.2 Expertises recherchées

L’expertise de contenu de la personne stagiaire devra s’inscrire dans l’une ou plusieurs des problématiques susmentionnées. Elle peut provenir de toutes les disciplines. En plus de son expertise de contenu, la personne stagiaire doit présenter des aptitudes avancées d’analyse et de rédaction, ainsi que de transfert des connaissances dans les milieux professionnels. En outre, l’aptitude à formuler des conseils basés sur la science à l’attention des dirigeantes et des dirigeants gouvernementaux (synthèse des enjeux, options d’actions) est fortement souhaitée. Finalement, il est attendu que la personne stagiaire soit en mesure de mener des études des politiques et de l’action climatique dans une perspective comparative, notamment par sa familiarité avec les travaux issus d’organisations internationales traitant des enjeux climatiques.

3. ADMISSIBILITÉ

Toute candidature doit satisfaire aux conditions d’admissibilité à la date et à l’heure de clôture du concours, soit le 11 octobre 2022 à 16 h.

3.1 Période d’admissibilité et personnes visées

Ce programme s’adresse aux personnes :

  • ayant obtenu un doctorat depuis au plus 2 ans (24 mois maximum) à la date de clôture du concours;

OU

  • si le doctorat n’est pas terminé, aux personnes candidates qui procéderont au dépôt initial de leur thèse au plus tard le 16 janvier 2023, date limite pour débuter l’utilisation de la bourse de stage.

La validation de cette admissibilité s’effectue sur la base de la date indiquée sur le diplôme de doctorat.

ET

  • domiciliées au Québec pendant toute la durée du stage.

3.2 Mesures d’exception relatives au calcul de la période d’admissibilité

Les règles relatives à la période d’admissibilité à une bourse postdoctorale ne laissent place à des mesures d’exception que dans des circonstances hors de contrôle de la personne candidate. Il peut s’agir d’une interruption ou d’un retard dans les études dû à des congés parentaux, des obligations familiales majeures, de graves raisons de santé ou une situation de handicap. Dans tous les cas, les documents justificatifs doivent être insérés dans les sections de la demande prévues à cet effet (section « Autres documents »).

Congé parental, obligations familiales majeures ou graves raisons de santé

La personne candidate ayant interrompu ou retardé ses études en raison de congés parentaux, d’obligations familiales majeures ou pour de graves raisons de santé peut voir sa période d’admissibilité prolongée. Dans les cas de congés parentaux, la prolongation de la période d’admissibilité peut équivaloir jusqu’à un an par congé. Dans les cas d’obligations familiales majeures ou d’interruption pour de graves raisons de santé, les FRQ déterminent la durée de la prolongation à accorder, en fonction des documents justificatifs fournis par la personne candidate.

Personne en situation de handicap

Une personne ayant interrompu ou retardé ses études en raison d’une situation de handicap peut bénéficier d’une exemption des règles relatives à la période d’admissibilité. Cette mesure d’exemption est en conformité avec la Loi assurant l’exercice des droits des personnes handicapées en vue de leur intégration scolaire, professionnelle et sociale (L.R.Q. chapitre E-20.1). Des documents justificatifs sont exigés et doivent être transmis avec la demande.

Les FRQ se réservent le droit de refuser toute demande d’application des mesures d’exception insuffisamment justifiée.

3.3 Domicile

Une présence physique continue au Québec est exigée pendant toute la durée du financement, excluant les périodes de relâche prévues au calendrier universitaire. La personne candidate s’engage à satisfaire à ces conditions de domicile pendant toute la durée de son stage.

3.4 Restrictions

Une seule demande peut être présentée à ce concours par la même personne candidate, et la bourse de stage n’est pas cumulable avec d’autres bourses postdoctorales des FRQ ou d’un organisme subventionnaire québécois ou canadien reconnu (par exemple : Conseil de recherches en sciences humaines du Canada (CRSH), le Conseil de recherches en sciences naturelles et en génie du Canada (CRSNG), les Instituts de recherche en santé du Canada (IRSC), le Conseil des arts du Canada (CAC), etc) (voir section 6). Ne sont pas admissibles les personnes qui occupent un poste universitaire régulier de professeur ou professeure, suivant l’article 2.2 des RGC.

3.5 Personne assurant la supervision et milieu du stage

Pour ce premier concours, le stage s’effectuera au sein du secrétariat du Comité et la supervision académique s’effectuera à l’École de gestion de l’Université de Sherbrooke, sous la supervision du président du Comité, le professeur Alain Webster. Puisque le secrétariat du Comité comprend également du personnel situé à Québec et à Montréal, la démarche de travail s’effectue essentiellement à distance avec des rencontres de travail périodiques en présence.

IMPORTANT :

Comme pour les programmes réguliers de bourses postdoctorales des FRQ, le stage supervisé doit être effectué dans un autre établissement que celui qui a décerné le doctorat ou qui a servi de lieu de codirection ou de cotutelle, le cas échéant. Cependant, si la personne candidate souhaite se prévaloir d’une mesure d’exception pour faire le stage postdoctoral dans la même université que celle qui a décerné le doctorat, elle doit joindre une lettre explicative en format PDF de 1 page dans le formulaire (section « Autres documents »).

3.6 Personne assurant la cosupervision et milieu de cosupervision du stage (le cas échéant)

La personne stagiaire peut également bénéficier d’une cosupervision assurée par un ou une autre membre du Comité répondant à l’un des statuts suivants des RGC (voir section « Définitions — statuts et rôles ») :

  • Statut 1 : chercheur ou chercheuse universitaire
  • Statut 2 : chercheur universitaire clinicien ou chercheuse universitaire clinicienne
  • Statut 3 : chercheur ou chercheuse de collège
  • Statut 4a : chercheur ou chercheuse d’un établissement gouvernemental reconnu par les FRQ
  • Statut 4b : chercheur ou chercheuse d’une organisation du secteur gouvernemental non reconnue par les FRQ ou privée
  • Statut 4c : personne des milieux de pratique
  • Statut 4d : artiste

La cosupervision ne peut être assumée par une personne ayant dirigé les recherches doctorales de la personne candidate. De même, la personne qui cosupervise ne peut être affiliée à l’établissement au sein duquel la personne candidate a poursuivi ses études doctorales.

4. DOCUMENTS EXIGÉS

1) Le formulaire électronique, à remplir directement dans le portfolio FRQSC (Société et culture est le Fonds gestionnaire de ce programme) de la personne candidate, qui inclut les sections suivantes :

  • Résumé du projet (500 mots maximum);
  • Une description du projet de stage (4 pages maximum, excluant la bibliographie) mettant en valeur les aptitudes et les connaissances de la personne candidate dans la lutte contre les changements climatiques et la contribution éventuelle de cette expertise dans l’élaboration du Bilan de l’action climatique du Québec. La description du projet de stage doit comprendre un échéancier présentant les activités proposées par la personne candidate en tenant compte de la publication, par le Comité, du Bilan de l’action climatique du Québec à la fin de l’automne 2023. Le projet doit décrire quelle(s) problématique(s) prioritaire(s), telles que définies à la section 2, sa contribution aborderait.

2) Un CV abrégé de deux (2) pages préparées selon le format indiqué dans le document situé dans la boite à outils au bas de cette page web

3) Une lettre de motivation de deux (2) pages maximum dans laquelle la personne candidate explique comment le stage postdoctoral s’insérerait dans son parcours universitaire et son plan de carrière

4) Deux lettres d’appui d’une (1) page maximum chacune

5) Les relevés de notes officiels 

Une copie de tous les relevés de notes est requise, et ce, pour toutes les études universitaires effectuées, qu’elles soient complétées ou non. Cela inclut les relevés de notes obtenus dans le cadre de programmes d’échange ou de cours (équivalences), le cas échéant. Les relevés de notes doivent être à jour et inclure toutes les sessions complétées ainsi que les échelles de notation (verso du relevé).

Les relevés acheminés aux FRQ doivent être officiels. Les éléments qui rendent un relevé de notes officiel peuvent différer d’un établissement universitaire à l’autre. Néanmoins, chaque relevé de notes doit, pour être jugé officiel par les FRQ : (1) être délivré par l’établissement universitaire concerné et (2) présenter les éléments indiquant qu’il s’agit d’un relevé de notes officiel pour cet établissement universitaire. Il peut s’agir de la présence du sceau de l’établissement universitaire OU/ET de la signature du registraire, OU/ET d’une mention « Relevé de notes officiel ».

Voir les notes importantes à la fin de cette section pour plus de détails.

6) Le cas échéant, les documents suivants doivent être insérés à la section « Autres documents » du formulaire :

Articles soumis, acceptés ou sous presse : pour toutes les publications soumises, un accusé de réception de l’éditeur ou de l’éditrice est requis. Pour les publications acceptées ou sous presse, joindre la notification de l’éditeur ou de l’éditrice. La personne candidate doit y être identifiée de façon nominative. Dans le cas contraire, les publications soumises, acceptées ou sous presse ne sont pas considérées lors de l’évaluation du dossier.

Certificat médical pour mesure d’exception : pour se prévaloir des mesures d’exception relatives à la période d’admissibilité, un certificat médical attestant de la durée du congé de maladie, du congé parental ou de la situation de handicap est requis pour justifier le ralentissement ou l’arrêt des études. Une attestation de l’université peut remplacer l’attestation médicale dans le cas d’un congé parental.

Notes importantes en lien avec les relevés de notes officiels :

Les relevés acheminés aux FRQ doivent être officiels.

La personne qui soumet une demande de bourse de stage a la responsabilité de vérifier auprès des établissements d’enseignement concernés le délai de traitement pour obtenir les relevés de notes officiels.

TOUTE MENTION EN FILIGRANE ne rend pas un relevé de notes non officiel pour autant que les exigences précisées ci-dessus sont respectées.

Un relevé de notes remis sous enveloppe scellée par le bureau du registraire peut être ouvert et son contenu numérisé. Le fait d’ouvrir l’enveloppe pour numériser le relevé ne le rend pas non officiel pour les besoins des FRQ.

Pour un programme d’études en cours, le relevé de notes doit inclure la dernière session complétée avant la date limite du concours, incluant la session d’été.

Dans le cas de relevés de notes obtenus en dehors de l’Amérique du Nord, inclure, dans la section « Autres documents » du formulaire, un document expliquant le système de notation en vigueur. La lettre jointe au dossier doit expliquer très clairement le système de notation utilisé pour permettre une bonne compréhension des relevés de notes.

Si aucun relevé n’est émis par l’université dans laquelle la personne a fait ses études, la personne candidate doit joindre, dans la section « Autres documents » du formulaire, une lettre explicative de cet établissement (bureau du registraire ou instance administrative équivalente) précisant les raisons pour lesquelles ces relevés sont manquants.

À défaut de pouvoir produire une telle lettre de l’établissement, une lettre explicative rédigée par la personne candidate, justifiant l’absence d’un relevé et endossée par le directeur ou la directrice du département du milieu d’accueil, doit être jointe à la demande.

Notes importantes en lien avec la transmission de la demande :

Le formulaire et les documents requis doivent uniquement être transmis via le Portfolio électronique des FRQ. Les documents transmis par courriel ou courrier postal ne seront pas acceptés.

Les éléments exigés, mais manquants ou non conformes ne seront pas réclamés et rendront le dossier non admissible.

Un document non requis, mais transmis avec la demande, sera retiré du dossier avant l’évaluation.

Les éléments reçus après la date de clôture du concours ne seront pas considérés. Il n’y aura pas de mise à jour des dossiers.

Tout document officiel soumis dans une autre langue que le français ou l’anglais doit être accompagné d’une traduction certifiée conforme à l’original. Tout autre document soumis dans une autre langue que le français ou l’anglais doit être accompagné d’une simple traduction.

5. DURÉE ET MONTANT DE LA BOURSE

La durée du stage est d’un an et peut être prolongée une seule fois pour une année supplémentaire, auquel cas une nouvelle description de projet devra être soumise et approuvée par le membre du Comité assurant la supervision de la personne retenue. Pour ce premier concours, une seule bourse est disponible.

Le stage doit débuter à la date indiquée dans la lettre d’octroi. Les dates de début et de fin peuvent être modifiées sous condition de l’approbation, par les FRQ, d’une demande de modification documentée, approuvée par le Comité, et acheminée par courriel à la personne responsable du programme des FRQ.

La valeur annuelle de la bourse de stage est de 50 000 $ dont 5 000 $ pour couvrir des frais de déplacement liés au stage.

La valeur des bourses peut être modifiée en tout temps, sans autre préavis, en fonction notamment des crédits qui sont alloués annuellement aux FRQ par l’Assemblée nationale du Québec et des sommes disponibles au Fonds d’électrification et de changements climatiques.

6. RÈGLES D’UTILISATION DE LA BOURSE

Pour conserver la bourse, la personne boursière doit :

  • respecter les conditions liées au domicile et être présent(e) sur le lieu de stage, selon les conditions convenues avec la personne assurant la supervision du stage, pendant toute sa durée et se consacrer à temps plein à la recherche postdoctorale. Le refus de se conformer à cette règle peut entraîner l’annulation de la bourse;
  • respecter les règles de cumul permis;
  • respecter les règles relatives au travail rémunéré.

6.1 Cumul de la bourse

Le cumul de cette bourse est interdit avec :

  • les bourses au mérite des organismes subventionnaires canadiens tels le Conseil de recherches en sciences humaines du Canada (CRSH), le Conseil de recherches en sciences naturelles et en génie du Canada (CRSNG), les Instituts de recherche en santé du Canada (IRSC), etc.;
  • les bourses au mérite des organismes subventionnaires québécois tels que le Fonds de recherche du Québec — Santé (FRQS), le Fonds de recherche du Québec – Nature et technologies (FRQNT), le Conseil de recherches en pêche et agroalimentaire du Québec (CORPAQ), etc.;
  • une bourse du Conseil des arts du Canada (CAC) ou du Conseil des arts et des lettres du Québec (CALQ) attribuée pour le même projet.

Le cumul de cette bourse est permis avec :

  • les bourses des ministères et des organismes du gouvernement du Québec et du Canada, autres que celles mentionnées précédemment;
  • les bourses provenant du secteur privé et les bourses internes des universités.

6.2 Travail rémunéré

La personne stagiaire conserve le droit d’exercer un travail rémunéré supplémentaire à condition que : (1) celui-ci ne représente pas plus de 250 heures travaillées par période de 4 mois, (2) la ou le membre du Comité qui supervise le stage en donne l’autorisation et (3) cela n’entrave pas la bonne marche des activités de recherche.

Les FRQ considèrent qu’une charge de cours de 45 heures représente 150 heures de travail. Il est à noter que le même cours donné à deux groupes, pendant une même session, est équivalent à deux charges de cours. Un salaire reçu pour travailler uniquement au projet de recherche est considéré comme une bourse.

6.3 Modification du projet, du milieu d’accueil ou de la personne qui (co)supervise le stage

Veuillez vous référer à la section 6.5 des RGC.

6.4 Report et supplément pour situation de congé parental

Veuillez vous référer à la section 6.13 des RGC.

7. PROCESSUS D’ÉVALUATION DES DEMANDES

L’évaluation des demandes sera effectuée en deux phases. La première est effectuée sur les prédemandes (date limite de soumission des prédemandes : 11 octobre 2022 à 16 h). Les personnes candidates sélectionnées lors de la phase 1 seront invitées à soumettre une demande pour la phase 2 et dont le contenu sera identique à celui de la prédemande (date limite de soumission des demandes : 8 novembre à 16 h).

Phase 1 : Évaluation de pertinence des prédemandes

L’évaluation de pertinence est effectuée sur l’ensemble des prédemandes admissibles par un panel composé de membres du Comité consultatif sur les changements climatiques, ou de toute autre personne nommée par le Comité, afin de sélectionner les projets répondant à ses besoins et aux problématiques prioritaires définies pour la présente année, incluant le travail lié au Bilan de l’action climatique du Québec.

Critères de l’évaluation de pertinence

Maîtrise d’enjeux sectoriels et interdisciplinaires de la lutte contre les changements climatiques du Québec : 50 %

  • Nombre et qualité des publications et d’autres activités de transfert des connaissances concernant un ou plusieurs enjeux sectoriels de la lutte contre les changements climatiques
  • Niveau d’excellence du parcours de la personne candidate en fonction des notes, bourses et prix
  • Connaissance intégrée des enjeux climatiques abordés sous leurs diverses dimensions

Potentiel en matière de diffusion des connaissances et de soutien à l’élaboration de conseils de politiques publiques : 35 %

  • Importance des expériences de diffusion et de conseils telles que mises en valeur dans le CV et le projet de stage
  • Capacité à traduire les résultats de recherche attendus en propositions concrètes, pistes de solutions, recommandations ou initiatives publiques

Faisabilité du projet de stage considérant notamment la publication prévue du bilan de l’action climatique du Québec à l’automne 2023 : 15 %

  • Connaissance et intérêt pour les enjeux et défis relatifs à la prise de décision publique et la mise en œuvre de politiques publiques
  • Caractère réaliste de l’échéancier figurant dans le projet de stage

Phase 2 : Évaluation scientifique des demandes

L’évaluation scientifique est effectuée sur un nombre limité de demandes sélectionnées lors de l’évaluation de pertinence par un panel intersectoriel composé de personnes reconnues pour leur expertise sur les changements climatiques et sélectionnées selon les règles en vigueur aux FRQ.

Qualité du dossier académique : 35 %

  • Aptitude à la recherche (expériences et réalisations scientifiques)
  • Niveau d’excellence du parcours de la personne candidate en fonction des notes, bourses et prix

Qualité scientifique du projet : 50 %

  • Clarté et cohérence de la perspective, de la problématique, de la méthodologie et des objectifs
  • Qualité et rigueur scientifiques des activités proposées

Potentiel de faisabilité du projet considérant notamment la publication prévue du Bilan de l’action climatique du Québec à l’automne 2023 : 15 %

  • Potentiel d’intégration du projet de stage dans le parcours académique et le plan de carrière de la personne candidate
  • Caractère réaliste de l’échéancier proposé

Pour faire l’objet d’une recommandation de financement, la demande doit : 1) comprendre l’ensemble des documents exigés, 2) être jugée pertinente avec les thématiques du concours et les tâches prévues par le stage et 3) obtenir une note globale minimale de 70 % à l’évaluation scientifique.

8. DATES IMPORTANTES, ANNONCE DES RÉSULTATS ET ENTRÉE EN VIGUEUR

11 octobre 2022 à 16 h : date limite soumission prédemande

8 novembre à 16 h : date limite soumission demande

Fin décembre : annonce des résultats

Pour les conditions liées à l’annonce des octrois, se référer à la section 5 des RGC à l’exception de la date à laquelle les résultats seront rendus publics, qui est variable pour ce programme.

Les présentes règles s’appliquent à l’exercice financier 2022-2023.

9. LIBRE ACCÈS IMMÉDIAT POUR LES PUBLICATIONS DÉCOULANT DE CETTE BOURSE DE STAGE

Les publications examinées par les pairs qui découleront des travaux de recherche rendus possibles par l’octroi de cette bourse de stage devront être diffusées en libre accès immédiat (sans embargo), sous licence ouverte, conformément à la Politique de diffusion en libre accès (voir la version révisée en 2022).

10. MOBILISATION DES CONNAISSANCES

Les FRQ et le Comité encouragent les titulaires d’un octroi à mener et à participer à des activités de mobilisation des connaissances (transfert, partage, valorisation, mise en valeur et diffusion) auprès des milieux de pratique et du grand public, lorsque ces activités sont pertinentes. Pour en savoir plus, veuillez cliquer sur le lien suivant Mobilisation des connaissances.

11. PERSONNES À CONTACTER

Pour les FRQ :

Emiliano Scanu

Responsable de programmes

Direction des grands défis de société

Bureau du scientifique en chef

Téléphone : 418 643-8560 poste 4269

Courriel : emiliano.scanu@frq.gouv.qc.ca

Pour le Comité consultatif sur les changements climatiques :

Benoit Rigaud

Secrétariat du Comité consultatif sur les changements climatiques

Ministère de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques

Téléphone : 418 558-1607

Courriel : benoit.rigaud@environnement.gouv.qc.ca